samedi 30 juillet 2016

Mes lectures de cours #3 - Romans

Et voilà, voici les derniers livres que j'ai eu à lire cette année ! Si vous voulez voir les autres ouvrages lus pour cette année de première, vous pouvez aller voir ici pour le théâtre ou pour la poésie ou l'argumentation !


C'est au coeur du débat de 1550, tenu pour proclamer si les Indiens ont une âme ou non, que vous plongerez avec ce livre... Ce voyage dans le temps m'a plu, et bien plus lors de ma seconde lecture avec le cours à côté, même si je n'étais pas à fond dedans à certains moments... Jean-Paul Carrière recrée l'atmosphère de la controverse, s'inspirant de faits bien réels, mais il prend également quelques libertés -notamment sur la fin qui est juste révoltante, inattendue... Sa plume est d'ailleurs plutôt facile à lire et ce texte prend vite une tournure argumentative : en effet, Las Casas, défendant les Indiens, et son adversaire, Sepulvéda, s'affrontent avec les mots. Alors, dans cette joute verbale, on découvre la pensée de l'époque, qui va plus ou moins avec celle d'aujourd'hui. C'est donc une plongée intéressante à faire dans l'époque humaniste. Cependant, certains passages sont un peu longs, surtout le premier chapitre... Heureusement que quelques coups de théâtre ponctuent le texte, qui sont d'ailleurs surprenants !
Une lecture intéressante qui peut sembler un petit peu longue, même si la plume de l'auteur est agréable et que des actions inattendues voient de temps en temps le jour !




Pauline est sans hésitation le livre que j'ai le plus aimé cette année : j'ai eu un coup de coeur pour celui-ci ! Ce roman, à chemin entre le romantisme et le roman noir, est pour moi une pépite dans les classiques ! J'ai tout adoré : les personnages, l'intrigue, la narration, la plume de Dumas... On se retrouve intrigué par le personnage mystérieux qu'est Pauline, sur qui le voile se lève peu à peu au fil de notre lecture, au fur et à mesure des points de vue. Effectivement, on compte 3 narrateurs différents : chacun donne des réponses mais questionne à la fois le lecteur. Et on ne se perd jamais ! L'intrigue nous prend à la gorge et nous pousse à poursuivre notre lecture : comment Pauline est-elle condamnée au sort tragique qui a suivi son mariage avec le comte Horace ? La plume de Dumas nous transporte alors vers les réponses, les rebondissements...
Bref, Pauline est un véritable coup de coeur que je conseille à tous, que ce soit les personnages, l'écriture ou l'histoire !



Pour finir, L’Équipage est le dernier roman que j'ai dû lire dans l'année. Et ce n'est pas vraiment celui que je n'ai le plus aimé... Herbillon, jeune homme, s'engage durant la Première Guerre Mondiale dans l'armée, et plus précisément, dans l'aviation. D'abord totalement naïf et peu appréciable pour le lecteur puisqu'il ne s'engage d'abord que pour le prestige auprès de la gente féminine, on le voit évoluer, notamment auprès de son partenaire de vol Maury. Mais une affaire de femme se glisse entre eux : leur incroyable amitié y survivra-t-elle ? Le milieu guerrier de l'époque dans l'aviation est intéressant à découvrir, surtout que ce n'est pas celui qui est le plus étudié en cours. Les personnages sont aussi intéressants à suivre : on découvre leurs pensées et on les voit évoluer, plus ou moins bien. Par contre, personnellement, je ne me suis attachée à aucun d'entre eux et la plume de l'auteur ne m'a pas vraiment accrochée : j'ai eu beaucoup de peine à avancer dans ma lecture.
Un bon roman d'apprentissage se passant durant le Première Guerre Mondiale mais une plume qui n'a pas su me séduire totalement.

Voilà, j'espère que cette série de petits avis sur les livres que j'ai dû lire pour ma première littéraire vous ont plu ! D'ailleurs, mes professeurs de philosophie de l'année prochaine nous ont donné une liste d'ouvrages dont la lecture est recommandée. Je suis en train de lire certains d'entre eux : est-ce qu'un article de ce genre-ci vous intéresserait sur ces livres vers la fin des vacances ?

jeudi 28 juillet 2016

Mes lectures de cours #2 - Poésie et argumentation

Et c'est parti pour un second article du genre ! Le premier tourné sur le théâtre - si cela vous intéresse, c'est par ici - celui-ci est tourné sur la poésie et l'argumentation. Il me restera donc à vous parler de 3 romans pour le prochain article et toutes mes lectures de l'année auront été couvertes ! Mais bon, ne traînons pas et commençons dès maintenant !

Ce livre-ci regroupe deux recueils de poèmes. Cependant, nous n'avons lu et étudié que le premier, Débarcadères, qui est un véritable appel au voyage. Certains poèmes sont de formes traditionnelles, d'autres sont beaucoup plus modernes avec leurs vers libres. Et dans les deux cas, Supervielle manie très bien les mots. On découvre d'ailleurs le poète. Ce recueil a en effet été écrit en majorité durant un de ses voyages : on vit avec lui son voyage en Amérique du Sud mais il nous emmène également à la réflexion. Ce sont des poèmes vraiment intéressants à lire et le recueil n'est pas bien long, si jamais ça peut en motiver certains :p
Ce recueil est donc une bonne découverte et donne envie de parcourir le monde avec un voyage physique ou même spirituel !


Comme le livre précédent, nous ne nous sommes intéressés qu'à une partie de celui-ci, le livre X. Il s'ouvre sur le beau mythe d'Orphée et Eurydice avant de découler sur d'autres mythes moins connus et pourtant très intéressants ! J'ai d'ailleurs beaucoup aimé celui de Myrrha, qui a pour toile de fond un inceste. Dans la plupart des légendes, l'amour est évoqué, sous différentes formes : on suit alors une réelle réflexion, nous faisant un avis sur chacune d'entre elles. J'ai aussi beaucoup aimé la façon dont était amené chacune des légendes, ayant un lien plus ou moins évident avec celle qui la précède, ainsi que la narration. Malgré le fait que je ne sois pas très calée en mythologie, je ne me suis pas sentie perdue et cette édition présente d'ailleurs des petites notes en bas de page. Autrement, j'ai lu rapidement les livres XI et XII et, même si j'en ai un souvenir très confus, il me semble avoir beaucoup plus apprécié le X !
En bref, les légendes du livre X méritent d'être lues, que ce soient sur leur thème ou leur enchaînement !


Pour celui-ci, je triche un peu : nous n'avons eu qu'à lire les chapitres sur l'éducation, c'est à dire environ une quarantaine de pages je crois, et je n'ai pas eu le temps d'en lire davantage. Mais, au moins, cela ne m'a pas dégoûtée et je pense le lire en entier un de ces jours ! En tout cas, ces chapitres m'ont plutôt plu. Et la plume de Rabelais m'a assez surprise : je m'attendais à vraiment pire ! En tout cas, on voit tout de suite qu'elle lui est très caractéristique et est vraiment très originale, notamment avec ses jeux de mots. Ses personnages m'ont l'air à la fois assez farfelus et porteurs de différentes idées, notamment son professeur humaniste Ponocrates. Du coup, le lecteur est lui aussi mené à réfléchir et est invité à prendre comme exemple Gargantua au niveau de son éducation, ce qui en fait un bon texte argumentatif.
En conclusion, le petit aperçu que j'en ai eu me motive à lire le reste et ce livre me paraît intéressant sur les différentes réflexions qu'ils posent.
Et vous, les avez-vous lu ? Si oui, qu'en avez-vous pensé ? Vous font-ils envie sinon ?

mardi 26 juillet 2016

Des romances et des mots - Chronique

"Dans la vie, tout le monde t'apprend à demander. Comment réclamer un service, comment te faire valoir, comment séduire, comment ne pas te faire marcher sur les pieds... Personne ne t'apprend jamais à donner."

Des romances et des mots
Valéry K. Baran, Emily Blaine, Cécile Chomin, Léna Forestier, Louisa Méonis, Gilles Milo-Vacéri
Harlequin
Collection HQN
410 pages

A l’occasion du salon du Livre de Paris 2016 dédié à la Corée, nous avons proposé à six auteurs de la collection HQN de participer à un petit jeu littéraire. L’objectif ? Écrire une romance – moderne, sexy, humoristique… – à partir d’un idéogramme coréen. S’inspirant de ces six idéogrammes, de ces six mots, amant, parapluie, voisin, cahier, soleil et rêve nos talentueux auteurs ont donné vie à six nouvelles inédites, dont la richesse et la diversité ont dépassé nos espérances. C’est donc avec une grande fierté que nous vous invitons à plonger au cœur de leurs univers et à vous laisser porter par les mots… Car HQN, c’est avant tout une collection qui privilégie l’émotion et le plaisir de lire.

Voici un recueil vraiment sympathique à lire ! Je l'avais gagné sur Twitter grâce à la maison d'éditions (merci !) à l'occasion du Salon du Livre de Paris 2016. Six auteurs, à partir d'idéogrammes coréens, - la Corée étant célébrée pendant ce salon - ont écrit chacun une nouvelle. Et il y en a de la romance et pour tous les goûts en plus ! Je vous laisse découvrir ça...

"Emporte-moi" de Valéry K. Baran : 1ère nouvelle du recueil et elle m'a beaucoup plu. Je le dis tout de suite : elle est branchée sexe. Dès le début en effet, l'héroïne en parle déjà et cette nouvelle est pour moi érotique. Pourtant, je l'ai appréciée puisque les personnages restent intéressants et la plume de l'auteure est vraiment agréable à lire. On voit d'ailleurs les personnages se reconstruire, prendre des habitudes avant de tout casser et de tout recommencer. On a donc une histoire à côté qui tient bien la route et qui a su me plaire.

"Amis ou amants" d'Emily Blaine : je crois que c'est la nouvelle que j'ai le plus aimée. J'ai adoré Claire et Tyler et la problématique qui se posait pour eux. J'ai aussi beaucoup aimé l'enchaînement des événements, dans lesquels j'ai directement plongé grâce à la plume de l'auteur. Et puis... Et puis... Et puis j'ai craqué pour les personnages et c'est tout !

"Il en oublie pourquoi il est là, capté, captivé, conquis, enchanté, ensorcelé. Amoureux en somme. Amoureux, définitivement."

"Mes voisins, mon fantasme et moi" de Cécile Chomin : cette 3ème nouvelle m'a aussi plu. En la lisant, j'ai eu le sourire tout le long. On ne peut que sourire face à Marion et à ses voisins. C'est une nouvelle pleine de vie, qui donne la pêche ! Il y a aussi un très bon rythme, ce qui fait qu'on enchaîne vite les pages.

"Grâce à quelques mots sur un cahier" de Léna Forestier : paradoxalement, c'est une nouvelle que je trouve très belle mais que j'ai mis beaucoup de temps à lire. En effet, la romance est jolie, et l'idée de famille et d'héritage est bien marquée, bien dessinée et bien touchante. En plus, c'est l'écrit qui nous fait le plus découvrir le pays qu'est la Corée. Bref, elle avait tout pour me plaire au maximum. Le seul bémol, c'est que je n'étais pas dedans et à cause de la plume de l'auteure je pense : elle est belle mais... Je ne sais pas, il m'a manqué quelque chose. En tout cas, je garde un bon souvenir de cette nouvelle !

"Je serais bonne chanteuse, je chanterais mon bonheur. Je serais danseuse, je danserais mon bonheur."

"Samantha ou le chemin de l'amour est encombré de boulets" de Louisa Méonis : une autre nouvelle qui donne le sourire ! En même temps, comment ne pas l'avoir face aux (més)aventures de Thomas, de Samantha et de leur entourage hilarant sous le soleil de la Réunion ? Un soleil qui fait du bien au moral, tout comme leur histoire ! Le rythme de cette nouvelle est aussi super addictif ! D'ailleurs, ce couple vous dit peut-être quelque chose : il existe une série chez Harlequin (dont Samantha ou le chemin de l'amour est pavé de psychopathes est le tome 1). Du coup, cette nouvelle donne envie de la découvrir !

"Aux sources du plaisir" de Gilles Milo-Vacéri : pour finir, c'est la nouvelle que j'ai le moins appréciée. Elle est très érotique, genre qui ne me plaît pas forcément à coup sûr, avec beaucoup de scènes explicites, et la toute petite histoire qu'il peut y avoir ne m'a pas captivée, si bien que j'ai sauté des pages... Je n'ai accroché à aucun des personnages d'ailleurs. En fait, j'ai trouvé surtout un intérêt pour la fin puisque la chute est vraiment bien trouvée, inattendue et surprenante !

Conclusion : c'est une très bonne lecture ! A part la dernière nouvelle, toutes m'ont vraiment plu et j'ai pris plaisir à les lire ! D'ailleurs, la grande variété des genres permet vraiment de s'évader et, je pense, de plaire à un grand nombre de personnes.

lundi 25 juillet 2016

Quoi d'neuf ? (90)

 
Bienvenue dans ce rendez-vous Quoi d'neuf ? Je vous présenterai ici le livre lu la semaine précédente, celui que je suis en train de lire et ceux qui se rajoutent à ma PAL, ainsi que les films vus ou des blablas par exemple.  C'est en fait un mélange du C'est Lundi, que lisez-vous ? et d'un In My Mailbox, rendez-vous que vous connaissez sans doute tous, avec des petites choses en plus, d'où le nom qui change !

Encore de bonnes petites semaines de vacances passées tranquillement ! Et ça fait du bien !

D'ailleurs, je peux lire comme je veux, ce qui fait que j'ai pris un bon petit rythme qui me change de celui que j'ai habituellement. Du coup, j'ai pu finir Thérèse Raquin, un beau petit album répondant au titre du Chat immobile, le tome 1 de DIMILY, le tome 1 de Jeff Madison et 5 leçons sur la psychanalyse. Vous connaissez déjà mon avis sur DIMILY et l'album. Jeff Madison est une série vraiment prometteuse et le dernier livre, à ma grande surprise m'a plu !

Et autre que des livres lus, ma PAL s'est beaucoup agrandie ! Je vous laisse voir ça en image !


Et vous, quoi d'neuf ?

samedi 23 juillet 2016

Pierre, feuille, ciseaux - Chronique

"Avec des si, on referait le monde. On referait la vie."

Pierre, feuille, ciseaux
Catherine Kalengula
Editions Hachette
Collection Bloom
304 pages

Alice a perdu ses parents dans un accident de voiture. Accueillie par sa grand-mère qui vit à Oxford en Angleterre, elle s’enferme peu à peu dans une bulle de solitude et de souffrance. 
Shane est un jeune homme rebelle et torturé. Adopté par un couple d’Anglais lorsqu’il était petit, il sent que ses origines coréennes et la difficulté d’être différent l’éloignent de ses parents adoptifs. Artiste contrarié, il se console dans les bras de jeunes femmes qu’il rejette ensuite sans scrupules.
 Tout sépare donc Alice et Shane, qui vont se trouver pourtant être réunis, le temps d’une panne d’ascenseur. A la faveur de l’obscurité, les carapaces se fissurent, des liens se nouent, une étincelle naît. Alice parviendra-t-elle à apaiser la colère et la violence de Shane ? Shane pourra-t-il redonner à Alice le goût à la vie ?

Pendant la période de révisions BAC, j'avais besoin de me changer l'esprit. Et quoi de mieux que la lecture ? Du coup, cherchant quelque chose de léger, ou qui paraissait léger, j'ai commencé ce livre, ne me souvenant plus très bien de quoi il parlait précisément. Et on peut dire que je me suis pris une sacrée claque : j'ai trouvé ce livre vraiment génial !

C'est dans le magnifique cadre de la ville d'Oxford que les routes d'Alice et de Shane vont se croiser. Et pas n'importe où... Dans un ascenseur (ces choses horribles que je déteste bouh), en panne bien évidemment (sinon, ce n'est pas marrant). Et leur partie de pierre, feuille, ciseaux, qu'ils débutent en attendant les secours, pourrait bien les amener à se revoir...

"Tu penses vraiment que l'on peut comparer deux douleurs entre elles ? Chaque blessure est intime, personnelle."

En quelques mots : j'ai adoré Alice et Shane. Ce sont deux jeunes complètement différents mais on s'attache de la même façon aux deux. Peut-être que le seul point commun qu'ils ont est la dure réalité à laquelle ils ont très vite été confrontés : Alice a perdu ses parents tandis que Shane ne connait pas sa mère biologique et ne se sent pas bien dans sa famille. On les voit alors se rapprocher, s'éloigner, se rabibocher. Et, pour chacun d'eux, on les voit se construire, se détruire ou se reconstruire. On se prends également à espérer pour eux. Espérer qu'ils aient une vie qui leur fasse un peu plus de cadeaux. Bref, ce sont des protagonistes touchants et attachants, tout comme la plupart des personnages secondaires.

Outre ces personnages, ce qui est super avec ce roman, c'est que l'on a envie de découvrir Oxford ! Un joli aperçu de la ville anglaise est donné, surtout à travers le point de vue d'Alice. La ville apparaît pleine de vie, mélangeant jeunesse avec les étudiants et histoire avec les bâtiments.

"Ce soir ou pour toujours, qui sait ? Ce n'est pas ainsi que doivent se terminer les contes de fées ?"

L'histoire en elle-même est vraiment sympathique. Cette romance peut paraître clichée, ce dont j'avais un peu peur. Au final, je l'ai trouvée originale : la façon dont elle est menée et les différentes péripéties font que notre intérêt est vraiment suscité tout au long des chapitres. On vit les événements auprès de nos personnages avec presque le même impact émotionnel qu'ils ont sur eux. Cette romance prend alors d'autres dimensions et devient vraiment intéressante sur les sujets abordés.

Enfin, la plume de l'auteure est vraiment agréable à lire et nous fait rentrer rapidement dans son histoire. En plus, elle est originale elle aussi : elle alterne les points de vue de Shane et Alice mais pas avec le même narrateur. Je m'explique : dans ses chapitres, Alice est la narratrice, tandis que dans les siens, Shane ne l'est pas, c'est un narrateur autre que lui qui raconte son histoire, avec une focalisation interne quand même pour que l'on puisse connaître ses sentiments et ses pensées. Et Catherine Kalengula mène très bien ces deux sortes de récit : cela nous surprend au début mais on s'y habitue très vite et on y prend même goût.

"Parce que ressentir quelque chose, ne serait-ce que la colère, c'est déjà vivre."

Conclusion : c'est un coup de coeur ! Que ce soit l'histoire, la narration ou les personnages, j'ai tout adoré ! Alors, n'hésitez plus et découvrez la jolie histoire d'amour d'Oxford !

https://mutietseslivres.com/2015/10/01/challenge-jeunesse-young-adult-5/
9/35

jeudi 21 juillet 2016

DIMILY, tome 1 - Chronique

"Je prends conscience, au moment de descendre, que le short possède ses qualités et ses défauts. Qualité : j'ai les jambes au frais. Défaut : mes cuisses sont à présent soudées au cuir de la Lexus."

DIMILY, tome 1 : Did I mention I Love You ?
Estelle Maskame
Pocket Jeunesse
412 pages

Eden, 16 ans, va passer l'été dans la famille recomposée de son père, à Santa Monica, en Californie. Ce dernier a refait sa vie... Ce qui veut dire trois nouveaux demi-frères pour Eden. Le plus âgé, Tyler, est un vrai bad-boy : séducteur, égocentrique, violent...
Fascinée, elle ne peut s'empêcher de succomber au charme de la seule personne qui lui est défendue : son demi-frère.

J'ai beaucoup entendu parler de ce livre sur la blogo. Après avoir gagné le tome 2, je me suis donc empressée d'aller acheter ce tome-ci pour le lire ensuite en LC avec Liboveok - une très bonne LC d'ailleurs ! Ce que je peux vous dire, c'est que j'ai un avis plutôt mitigé à son propos.

Eden, adolescente de 16 ans, s'apprête à passer des vacances chez son père en Californie, qui est avec une nouvelle femme. Elle atterrit donc dans une petite famille recomposée et rencontre donc ses 3 demi-frères. D'ailleurs, le plus âgé, Tyler, suscite un intérêt chez la jeune fille plutôt déplacé...

Autant vous le dire de suite, j'avais été prévenue des clichés bien avant d'avoir ce livre sous les yeux. Mais même en étant au courant, et malgré une plume plutôt agréable et un rythme addictif - je l'ai lu en 2 jours, ce qui est rare chez moi - je n'ai pas réussi à vraiment tous les supporter...

"J'ai trouvé ça bizarre, les gens qui sourient alors qu'ils sont tristes. Un sourire triste ça n'existe pas, c'est juste un sourire courageux."

Cliché 1 : les personnages, en passant d'Eden aux personnages les plus secondaires, pas un ne m'a semblé stéréotypé. Sauf peut-être sa mère ou sa belle-mère mais on ne les voit pas assez à mon goût  pour définitivement s'attacher à elles. Mais revenons-en à notre petite Eden. Sur certains points, je l'aimais plutôt bien mais ce n'est pas, en définitif, un personnage auquel je me suis attachée. En effet, je la trouve décidément trop hypocrite avec son père - qui n'est pas louable certes - ou avec ses amis qu'elle se fait... Exemple : elle vient là-bas pour passer des vacances superbes ou traîne avec eux ne pas être seule, du moins au départ... Intentions pas très bonnes en fait, je trouve. Et puis, ses amis ne rattrapent pas franchement le niveau, je ne les ai pas aimés non plus, sauf Dean peut-être.

Cliché 2 : parlons aussi du bad-boy de service, Taylor. Au début, cet ado de 17 ans me sortait par les trous de nez. Puis, peu à peu, j'ai commencé à l'apprécier. Effectivement, on commence à découvrir qui il est vraiment et ce qu'il a pu vivre, ce qui est, j'avoue, touchant et attire la sympathie envers lui.

"Je dois vous rappeler de ne pas vous en soucier de ce que les gens pensent. Votre vie c'est votre vie, votre musique c'est votre musique, vos choix ce sont vos choix et votre vodka, c'est votre vodka."

Cliché 3 : "L'alcool, c'est trop cool et obligatoire pour les soirées, sinon c'est pas marrant !" Vous l'aurez compris, cet alcool indispensable est présent dans beaucoup de passages du livre, tout comme les soirées bien trop arrosées. Et honnêtement, je ne raffole pas vraiment de ça... Cela donne peut-être un côté redondant à l'histoire et cela est dommage car on aurait pu plus se concentrer sur certains aspects de la romance par exemple. La drogue est elle aussi très évoquée mais elle est plus critiquée donc ça passe encore...

Cliché 4 : et pour finir, la romance. Prévisible, elle aurait vraiment pu être sympa et originale, surtout le lien entre les deux protagonistes. Pourtant, je reste sur ma faim et assez déçue de celle-ci puisqu'elle arrive tardivement en sortant un peu de nulle part... Cependant, à partir du moment où elle débute, j'ai commencé à apprécier le livre. D'ailleurs, la fin est touchante et dure, même si un ou deux aspects de celle-ci me contrarie. En tout cas, maintenant qu'elle est lancée, je ne sais pas à quoi m'attendre pour le tome 2. Je pense donc m'y plonger pour voir ce que cela donne.

Conclusion : c'est une lecture mitigée. Je pense m'être trop attendue à mieux et oublier les clichés dont j'avais entendu parler. Or, cela n'a pas été le cas, même si j'ai fini par apprécier un minimum... Si cela ne va pas vous gêner, vous pouvez vous y lancer sans problème, cela reste un livre agréable à lire pour l'été. Sinon, si ce n'est pas le cas, gare aux dommages...


https://mutietseslivres.com/2015/10/01/challenge-jeunesse-young-adult-5/
10/35

dimanche 17 juillet 2016

Le chat immobile - Chronique

Le chat immobile
Jean-Marc Bassetti & Sandra Garcia
Nats Editions
48 pages

Dans une ville écrasée sous le soleil, arrivent Catherine et Pierre, un couple de marchands. Ils souhaitent s’installer ici afin d’ouvrir une nouvelle boutique.
Mais la coutume veut que les marchands qui arrivent viennent présenter leurs hommages à Pallas, le cruel Prince qui règne sur la ville.
Un conte étonnant qui vous entraînera dans un palais richement décoré et vous tiendra en haleine jusqu’au dénouement forcément heureux.

Je ne sais pas vous mais la couverture de ce livre m'a vraiment attirée et m'a poussée à m'intéresser de près à ce conte, que je ne connaissais pas. Et c'est d'ailleurs une très bonne découverte ! D'ailleurs, je remercie Nats Editions pour l'envoi de ce livre !

Catherine et Pierre, deux commerçants amoureux, souhaitent étaler leur commerce déjà établi dans leur ville où ils vivent avec leurs trois enfants. Ils cherchent donc à s'installer dan une ville voisine. Seulement, tout nouveau marchand doit se présenter devant le Prince Pallas, redouté de cette cité... Atteindront-ils leur but ?

Les deux marchands et leurs enfants sont des personnages que l'on apprécie : tout en étant dans un certain confort dû à leur commerce, ils m'ont apparu simples et aimants. Ils ont également de l'ambition mais sans que cela ne devienne désagréable pour le lecteur. D'ailleurs, celui-ci apprend d'eux la persévérance, chose qui va leur être extrêmement précieux. Le seul petit bémol, ce sont leurs prénoms : ceci n'est que mon avis mais je trouve qu'ils ne collent absolument pas avec la région où l'on nous emmène, bien qu'elle reste très floue.

Autrement, le Prince cache très bien son jeu... Je ne pensais pas qu'il apparaîtrait avec le comportement dont il est doté au début, avant de changer totalement. Et je confirme : il est cruel.

Le conte m'était inconnu, totalement. Et je l'aime beaucoup. Je trouve qu'il colle beaucoup à notre époque au travers de plusieurs valeurs transmises par ses personnages qui semble pourtant venir d'un autre temps : la persévérance face à un obstacle, l'amour pour ses proches et bien d'autres choses.

La plume de Jean-Marc Bassetti est très agréable : il nous met à l'aise, nous crée une bonne ambiance dès le départ pour pouvoir plonger tranquillement et dans de bonnes conditions dans le conte qu'il retranscrit. D'ailleurs, on dirait qu'on nous le raconte à voix haute, ce conte. Et ses mots sont accompagnés des jolis dessins de Sandra Garcia, très colorés, captant bien le regard du lecteur et illuminant le texte.

Et ce livre n'est pas qu'un simple conte. Je trouve que celui-ci dépasse en effet ces frontières et devient un témoignage d'un héritage reçu par l'auteur : ce dernier explique à la fin qu'il ne fait que mettre par écrit le récit qu'il a entendu plus jeune. Et j'ai trouvé cette idée touchante puisqu'à travers ce chat-pitre, on se rend compte que cela lui rappelle plein de choses. Les histoires ne sont donc pas de simples histoires, elles peuvent rappeler de nombreux souvenirs.

Conclusion : c'est une bonne lecture ! Ce livre nous plonge dans un joli conte rempli de bonnes choses et qui dépasse même ces frontières puisqu'il prend une valeur d'héritage !

samedi 16 juillet 2016

Bilan du mois (22) - Avril, Mai et Juin 2016

 
Allez, c'est parti pour le bilan du mois ! Quelles ont été mes lectures ? Ai-je eu des coups de cœur ? Des déceptions ? Les réponses à ces questions et à plein d'autres, c'est ici...
Les mois en bref :
Décidément, je ne voulais pas les faire ces bilans ! Un peu plus et je me retrouvais avec celui de Juillet à faire en même temps ! Enfin bref, je pense que cela s'explique par la période BAC essentiellement où l'on n'a pas tellement envie de voir que la fin d'année - et les examens avec - arriver... Au final, je suis dans l'ensemble contente de mes notes, même si deux, dont une surtout, m'ont déçue... Et autrement, au niveau livresque, je suis également ravie car j'ai continué à plutôt bien lire et la majorité me laissent un bon souvenir. Par contre, au niveau des articles, c'est la catastrophe !

Mes lectures de la période :

9 livres lus en Avril :
Le Monde Sans Nom #Trèsbonnelecture
Hisse et Ho, tome 1 : Le phare mystérieux #Excellentelecture
Nina et Chat'ouille #Bonnelecture
Ma soeur habite au Paradis #Trèsbonnelecture
Pauline #Coupde♥
L'Enjeu #Trèsbonnelecture
Hisse et Ho, tome 2 : La plume noire #Excellentelecture
On m'a dit #Excellentelecture
Journal de mon chat #Coupde♥
1227 pages lues !

4 livres lus en Mai :
L'Equipage #Lecturemitigée
El cuento de Briar Beauty #Bonnelecture
Divergente, tome 3 : Au-delà du mur #Bonnelecture
New-York couleur Lila #Bonnelecture
905 pages lues !

5 livres lus en Juin :
Roméo et Juliette #Trèsbonnelecture #relecture
Pierre, feuille, ciseaux #Coupde♥
La Double Inconstance #Bonnelecture #relecture
Débarcadères #Bonnelecture #relecture
Des romances et des mots #Trèsbonnelecture
1187 pages lues !

Les articles de la période :

24 articles publiés

Dont 10 chroniques :
Les statistiques de la période :

1878 pages vues
687 visiteurs uniques
76 abonnés
Bon mois de Juillet et bonnes vacances !

jeudi 14 juillet 2016

Mes lectures de cours #1 - Théâtre

On se retrouve aujourd'hui pour une suite de plusieurs petits avis sur les livres que j'ai pu lire dans le cadre de mes cours de français. Certains ont vraiment été de très belles découvertes, d'autres moins bonnes. D'ailleurs, comme je vais vous parler de 9 livres, je vais couper cet article en plusieurs parties.

Et pourquoi n'ai-je pas fait de chroniques au fur et à mesure ? Tout simplement à cause des cours : avant d'avoir le temps d'écrire la chronique, on avait déjà commencé à l'étudier en cours... Et du coup, on découvrait certains aspects du livre que l'on n'avait pas saisis - les intérêts d'être en L. Et en les relisant pour la plupart, l'avis changeait ! Du coup, j'ai préféré attendre la fin d'année ! Bref, trêves de bavardages et commençons !

Une pièce mythique dont on n'a même plus besoin de vous mettre le résumé et que j'ai dû lire 3 ou 4 fois dans l'année... Et à chaque lecture, je me rendais compte de nouvelles choses, de nouveaux aspects que je n'avais pas remarqués plus tôt ! En tout cas, cela m'a plu de découvrir la pièce d'origine, qui est à la source de nombreuses réécritures, mises en scène et autres. D'ailleurs, j'ai adoré les idées de Shakespeare et la façon dont il les a utilisées. Et puis, le mélange des genres tragiques et comiques - avec des petites références sexuelles, oui oui - ou des répliques versifiées ou non m'a plu. Et la traduction d'Yves Bonnefoy est vraiment très belle et m'a vraiment convaincue : j'ai eu l'occasion de lire des extraits d'autres traductions et elles me plaisaient moins. De plus, j'ai adoré le personnage de Juliette : c'est elle qui mène leur vie amoureuse, prenant les initiatives, alors que Roméo passe pas mal de temps à pleurer... Et puis, elle n'a que 14 ans si je ne me trompe pas !
Bref, je vous conseille la lecture de la pièce d'origine afin de revenir à la vraie histoire et de plonger dans cette belle et tragique histoire d'amour !

Sylvia, une jeune villageoise, refuse les honneurs et les richesses que lui offre le prince au nom de l'amour qui l'unit à Arlequin. Mais ce dernier se laisse séduire par une autre femme...
Une pièce de théâtre qui m'a également plu ! Comme la pièce précédente, je l'ai relu pas mal de fois sur une courte période et, même si mon avis restent à peu près le même, j'ai de plus en plus vu la réflexion portée par ce livre, livre qu'on lit un peu innocemment en le commençant. Cette réflexion touche de nombreux domaines, tels que l'amour, l'évolution de ce sentiment ou le pouvoir, ce qui fait que celle-ci est vraiment intéressante. Autrement, je ne me suis pas forcément attachée aux personnages mais ils sont vraiment intéressants et ne sont ni tout blanc, ni tout noir, du moins de mon point de vue. Enfin, la plume de Marivaux est vraiment accessible, donc n'ayez pas peur de ne pas comprendre l'histoire à cause du langage !
En fin de compte, c'est une bonne pièce de théâtre sentimentale que j'ai vraiment trouvée intéressante sur la réflexion touchant de nombreux sujets !


Cette pièce de théâtre est à la fois une réécriture de la pièce précédente de Marivaux et une pièce tout à fait originale que j'ai adoré. Je connaissais déjà Jean Anouilh et sa plume grâce que à Antigone, que j'avais aussi adoré, et j'avais donc hâte de la retrouver ici. Et je n'ai pas été déçue ! Le comte et la comtesse préparent une représentation de La Double Inconstance et y font jouer amis, amants et une jeune fille, Lucile. Problème : dans ce monde superficiel, le comte et cette dernière tombent véritablement amoureux, amour que la comtesse trouve dangereux. Elle va donc tout faire pour les séparer. L'histoire m'a donc beaucoup plu et je me souviens avoir été captivée à chaque lecture du texte, dont je découvrais de nouveaux aspects à chaque fois. J'ai aussi beaucoup accroché aux personnages : j'en ai détesté certains, d'autres m'ont intrigué. Et puis Héro... C'est le genre de personnage marquant qu'il faut absolument connaître !
C'est dont une pièce que je recommande vivement, que ce soit pour la plume d'Anouilh, l'histoire ou juste pour le personnage d'Héro...

Voilà, cette première partie très "théâtre" est finie ! On se retrouve rapidement pour les autres livres que j'ai lu cette année pour les cours. J'espère que je vous ai donné envie de lire ces derniers en tout cas !

mardi 12 juillet 2016

Les Enfants de Pangée, tome 1 - Chronique

"Ici, on naissait en étant quelqu'un, et on grandissait en devenant personne. Et c'était ici, que vivait Rive."

Les Enfants de Pangée, tome 1
Stéphanie Aten
Auto-édition
128 pages

Une colère bouillonnante, qui monte et devient incontrôlable... Des crises d'angoisse mordantes qui font se courber en deux... De nombreux adolescents, de par le monde, déclarent soudain des symptômes identiques, et perdent le contrôle de ce qu'ils sont. Des symptômes que rien n'explique...
Parallèlement, la Terre tremble. D'après les scientifiques, "elle a un rhume".
Imaginer que les deux phénomènes puissent être liés ne serait que pure folie...
Pourtant, quelque chose de puissant et de mortel vient de s'enclencher sur Terre... quelque chose que l'Humanité ne comprend pas, et que seuls les Enfants de Pangée sont à même de saisir...
Quelque chose qui va les contraindre à s'impliquer, se mettre en danger, se battre... et se sacrifier.
Après Hunger games, Divergente, Le Labyrinthe,
découvrez une nouvelle saga, qui fait des moins de 20 ans les héros du Monde... le nôtre.

Tout d'abord, je tiens à remercier l'auteure de m'avoir contactée et de m'avoir envoyé son roman de Young Adult, le tome 1 d'une série qui a l'air fort prometteuse !

C'est dans un futur plus ou moins proche que s'inscrit cette histoire. Notre planète n'y est toujours pas respectée et un groupe, les Résis-terre, appelés par certains terroristes, sèment le trouble. Dans ce contexte tendu, trois jeunes, Corail, Tilly et Rive, sont les proies de mystérieux symptômes qui les placent en marge de la société. Et si tout cela avait au final un lien ?

Les trois protagonistes viennent de milieux sociaux différents et pourtant, ils se ressemblent sur un point : ils sont décalés par rapport à leur rang et ce, à cause de symptômes qu'ils ne peuvent expliquer. On épouse alors leurs préoccupations, leur questionnement et leur incompréhension. Ce ne sont pas des personnages auxquels je me suis particulièrement attachée, même si j'ai beaucoup aimé la raison de Corail et la relation entre Tilly et Rive. Je pense que ce seront des personnages vraiment intéressants à suivre par la suite, même s'ils le sont déjà avec leurs traits de caractère ou ce qu'il se passe pour eux. Une chose est sûre, c'est qu'ils ont à peu près la tête sur les épaules.

Et heureusement qu'ils l'ont, la tête sur les épaules, vu ce qu'il leur arrive... Les évènements se succèdent, donnant un certain rythme au roman. D'ailleurs, celui-ci a toujours en toile de fond la Terre, la nature et le conflit avec les Résis-terre. Le thème de l'environnement est d'ailleurs un thème assez peu abordé : c'est donc je pense l'un des points les plus originaux de ce livre.

Hormis les évènements, la plume de Stéphanie Aten fait que l'on prend plaisir à tourner les pages de son roman. Les chapitres sont courts et permettent ainsi de les enchaîner. L'alternance des points de vue est aussi un bon point puisqu'elle permet de rendre l'histoire encore plus addictive.

La fin, elle, donne carrément envie de se procurer le second tome. Tout s'arrête dans un crescendo d'actions que nous, lecteurs, sommes presque déçus de voir le roman se finir. Du coup, je pense que l'action pure et dure est lancée dans le second tome. C'est peut-être ce que je regrette le plus ici : j'ai la sensation que tout est préparé ici avec beaucoup d'actions intéressantes, mais il n'y a pas LA grosse action attendue qui sera au cœur de la série. Mais, pour le coup, je pense que le tome 2 va démarrer sur les chapeaux de roue !

Conclusion : c'est une bonne lecture ! Ce roman est vraiment prometteur, que ce soit pour son propos ou ses personnages. C'est donc, d'après moi, une série originale à suivre !

https://mutietseslivres.com/2015/10/01/challenge-jeunesse-young-adult-5/
8/35

lundi 11 juillet 2016

Quoi d'neuf ? (89)

 
Bienvenue dans ce rendez-vous Quoi d'neuf ? Je vous présenterai ici le livre lu la semaine précédente, celui que je suis en train de lire et ceux qui se rajoutent à ma PAL, ainsi que les films vus ou des blablas par exemple.  C'est en fait un mélange du C'est Lundi, que lisez-vous ? et d'un In My Mailbox, rendez-vous que vous connaissez sans doute tous, avec des petites choses en plus, d'où le nom qui change !
 
J'ai reçu les résultats du bac la semaine dernière... Et globalement, je suis vraiment contente, j'ai atteint mon objectif, même si j'ai de grosses incompréhension et déception sur les sciences... Mais bon, la note de TPE me surprend beaucoup mais dans le bon sens et mes notes de français tiennent clairement la route, c'était le plus important. Bref, ça fait du bien de se sentir une bonne fois pour toute en vacances ! Et pour bien les commencer, rien de mieux qu'un bon week-end et une nouvelle coupe de cheveux ! Et vous, vos résultats sont bons ? Vous conviennent-ils ? Profitez-vous bien des vos vacances ?
 
La semaine dernière, j'ai eu le temps de finir le tome 1 des Enfants de Pangée : c'est un roman bien sympathique à lire. J'essaie de vous publier rapidement la chronique !
 

 


Et après avoir fini ce roman, je me suis directement plongée dans Thérèse Raquin : et surprise, j'accroche vraiment bien ! Il me reste une cinquantaine de pages à lire, je pense que ce sera rapidement fait !
 
 
Et une fois fini, je vais me lancer dans le tome 1 de Jeff Madison, reçu en partenariat il y a un petit moment, ou partir sur une LC avec Liboveok sur le tome 1 de DIMILY... Ou les deux en même temps !
 
 
Et vous, quoi d'neuf ?

jeudi 7 juillet 2016

Des langues étrangères pour cet été ?

Débutants en langues étrangères, cet article pourrait vous intéresser. En effet, je vous propose de voir aujourd'hui des titres, des collections ou des séries que j'ai repérés car vraiment sympas, ou bien, que j'ai testés moi-même. Et je les propose surtout aux débutants parce que, d'après moi, ces livres leur sont plus destinés pour acquérir une certaine confiance ! Mais c'est également un bon moyen pour les autres de se perfectionner ou de garder leur niveau !

Commençons par la collection Tip Tongue de chez Syros : ces romans commencent en français puis, au fur et à mesure, passent en anglais ou autres. Car oui, cette collection propose de travailler en anglais, en allemand ou en espagnol et dans différents paliers ! Bref, j'adore vraiment le principe de passer progressivement d'une langue à l'autre. Par contre, je n'ai pas testé donc je n'ai pas d'avis à vous donner dessus ! En tout cas, je pense qu'en les lisant, on prend confiance en soi et en plus, les histoires ont l'air sympa !


Et pourquoi ne pas lire en VO avec un album jeunesse ? Ça pourrait être aussi un bon moyen de progresser ! Pour se faire, je vous propose le conte Askeladen et le pari contre le troll, album en français et en allemand, publié chez Nats Editions !


Sans doute le conte le plus célèbre de Norvège, Askeladen et le Pari contre le Troll est un petit trésor de drôlerie qui a traversé les âges pour nous parvenir aujourd'hui dans une truculente version racontée par Laurent Peyronnet et illustrée par Godo.

Comme pour les premiers, je ne l'ai pas lu donc ne peux pas vous en dire plus, mais tous les avis des partenaires de cette maison d'éditions ont été charmées par ce conte ! Et pour ceux qui ne font pas d'allemand mais qui souhaitent tout de même découvrir ce contre peuvent l'obtenir en français, je crois !





Pour finir, connaissez-vous ce recueil de nouvelles ? Non, je ne l'ai pas lu en français mais j'ai pu lire plusieurs nouvelles extraites de ce recueil en espagnol ! Je sais aussi qu'elles sont disponibles en anglais. Ce que j'aime avec ce format, c'est que ce n'est pas long donc on peut en lire assez souvent. Et puis, cela reste du jeunesse : le vocabulaire n'est pas trop compliqué pour des personnes ayant de bonnes bases. Bref, cela donne confiance en sa qualité de langue et on peut ensuite envisager de se lancer dans des ouvrages un peu plus gros ! Le seul inconvénient pour moi est l'accès à ces nouvelles : personnellement, je les ai eu sur Amazon gratuitement mais séparément pour ma Kindle. Je ne suis donc pas sûre qu'on les trouve donc en papier autrement qu'en recueil...


Voilà, cet article est fini ! J'espère que ça vous aura éclairer ou juste donner envie de lire en langues étrangères !

mardi 5 juillet 2016

Deux ans sur la blogosphère !

L'année dernière pour la même occasion, j'avais dit à mon très cher Litou que je prendrai ma revanche après son fabuleux discours... Ceux qui ne l'ont pas vu, il est ici ! Et c'est chose faite, du moins je l'espère, car j'ai changé de format : voyez la belle vidéo !

J'ai tenté de faire quelque chose d'un peu original pour marquer le coup, mais comme toujours, je m'y prends la veille pour le lendemain... Vous m'excuserez donc pour l'aspect noir et blanc et le montage pas top top non plus... Au moins, je ne pourrais que faire mieux ! Mais à travers de ce petit projet que je voulais vraiment tenir et mettre le jour J, je désirais résumer cette nouvelle année sans discours larmoyant et sans refaire un article où je me répéterais par rapport à l'an dernier. Bref, je vous laisse découvrir tout ça et j'espère vraiment que ça vous plaira !

video
Aucun animal n'a été maltraité pendant le tournage...

Joyeux blog'anniversaire mon blog ! ♥
Litou : eh mais c'est moi ! J'espère que tu me payes pour l'utilisation de mon image quand même ! 

Edit : après publication, j'ai eu des retours comme quoi le film ne marchait pas sur certains portables. Du coup, je vous en mets un aperçu ici, même si je vous invite grandement à revenir sur l'article avec votre ordinateur pour visualiser la vidéo sans problème (normalement) puisque c'est vraiment ce que je voulais faire pour ce jour !


lundi 4 juillet 2016

Quoi d'neuf ? (88)

 
Bienvenue dans ce rendez-vous Quoi d'neuf ? Je vous présenterai ici le livre lu la semaine précédente, celui que je suis en train de lire et ceux qui se rajoutent à ma PAL, ainsi que les films vus ou des blablas par exemple.  C'est en fait un mélange du C'est Lundi, que lisez-vous ? et d'un In My Mailbox, rendez-vous que vous connaissez sans doute tous, avec des petites choses en plus, d'où le nom qui change !
   
Qu'ai-je lu ces dernières semaines ? Et bien pas grand chose, c'est à peine si j'ai réellement relu tous mes livres avant l'oral de français ! D'ailleurs, je compte vous parler de tous ces livres dans de courts articles dans peu de temps ! Autrement, j'ai fini Des romances et des mots, un très bon recueil de nouvelles, et Mia, un album très félin dont je vous ai posté ma chronique il y a quelques jours !





Bonnes nouvelles pour les auteurs : je me replonge dans mes livres reçus en partenariat ! Du coup, pour me partir d'un bon pied, j'ai commencé le tome 1 des Enfants de Pangée dont j'ai déjà lu la moitié : je peux vous dire qu'il y a un bon rythme !




Samedi, je me suis aussi acheté le tome 1 de DIMILY : j'avais reçu le tome 2 et cette série a l'air sympathique à lire l'été, du coup, je n'ai pas hésité !




Et pour finir, j'ai été voir Retour chez ma mère et Camping 3 : ce sont de bons films, même si j'ai graaaande préférence pour le premier !




Et vous, quoi d'neuf ?