jeudi 22 juin 2017

Annonce + Concours !

Hello !

Comment allez-vous ? Moi, je suis heureuse : j'ai fini toutes mes épreuves du bac hier, ce qui explique mon absence de la blogo. Mais maintenant, c'est bon, je suis de retour ! J'ai d'ailleurs plein de chroniques à écrire et à poster...

Annonce

Début juillet, mon blog fêtera ses trois ans d'existence. Et pour le faire évoluer avec moi, j'ai prévu de TOUT changer : le nom, l'adresse, le look, etc. Je vous expliquerai davantage les raisons de ce changement plus tard mais en tout cas, j'ai hâte de voir ce que ça va donner !
Du coup, je vous laisse me donner votre adresse mail si vous voulez être avertis lorsqu'il sera tout beau, tout neuf !

 

Et maintenant, place au concours !


En effet, après une erreur de la part de la maison d'édition, je me retrouve avec deux exemplaires du tome 2 de Hisse et Ho et Bulles de savon m'a autorisée à organiser ce concours. Je suis donc ravie de vous offrir la possibilité de gagner l'un des tomes de cette série géniale ! Pour ceux qui ne voit pas de quoi je parle, vous pouvez voir mon avis ici ou bien, lire le résumé ci-dessus !

Les jumeaux Hisse et Ho sont embarqués par leurs parents pour une expérience incroyable : à bord d'un voilier, baptisé l'Olympe, ils ont pris la mer pour une durée indéterminée ! Ils quittent l'Ile aux fleurs, en Bretagne, et accostent au Portugal. Là, un cygne noir, un écrivain étrange, une vieille sorcière, une fille à couettes qui parle français, portugais et même danois les attendent ! De quoi titiller la curiosité et enchaîner les intrigues. L'aventure ne fait que commencer !

C'est vraiment une série qui me tient à cœur, qui fait voyager, rire et dont la plume de l'auteure est juste super agréable à lire ! Alors, oui, il s'agit d'un tome 2... Mais, personnellement, je trouve que chaque tome peut se lire indépendamment des autres tomes puisqu'il y a toujours une nouvelle intrigue, un nouveau lieu à découvrir...

Les conditions de participation
Le concours est ouvert jusqu'au 04/07 à 23h.
Le concours est seulement ouvert à la France métropolitaine.
Une seule participation par personne et par foyer.
Remplir entièrement le formulaire ci-dessous.
Me suivre sur Facebook, Instagram, Twitter n'est pas obligatoire mais apprécié.
Suivre la maison d'édition sur son site, son Facebook ou son Twitter n'est pas obligatoire mais apprécié.
Suivre l'auteure sur son blog, son Facebook ou son Twitter n'est pas obligatoire mais apprécié.
En cas de disparition "miraculeuse" pendant l'envoi, je ne pourrais pas être tenue responsable. De même si le livre arrive en mauvais état (il est neuf).



J'espère que ce concours vous fait plaisir ! A très vite !

mardi 23 mai 2017

Le lion - Chronique

"Rideau après rideau, la terre ouvrait son théâtre pour les jeux du jour et du monde."

Le lion
Joseph Kessel
Gallimard - Folio
256 pages

Le grand Parc Royal s’étend au pied du Kilimandjaro. Patricia, dix ans, vit en toute familiarité avec les bêtes sauvages de ce vaste territoire. Le maître de la savane en personne, le lion King, se transforme avec elle en gros chat débonnaire! Il est vrai que Patricia, fille de John Bullit, grand chasseur repenti et gouverneur de la réserve, a recueilli et nourri King au biberon, alors qu’il n’était qu’un lionceau aveugle et sans défense. 


Léna Bubi (que vous connaissez tous j'espère... Quoi ? Non ? Dépêchez-vous d'appuyer ici et que ça saute !) m'a énormément parlé de ce livre qu'elle avait beaucoup aimé (son avis ici). J'espérais donc apprécier tout autant... Et ce ne fut pas véritablement le cas. Et plus le temps passe, plus je me dis que cette lecture est mitigée.

Une "amitié" entre le plus majestueux des animaux et une petite fille, pensez-vous que cela soit possible ? C'est pourtant ce phénomène que va constater le narrateur durant son voyage dans une des réserves britanniques d'Afrique. Rivalités, découvertes, amitiés : beaucoup de choses vont nous être rapportées dans ce livre.

Dans L’Équipage, roman sur la Première Guerre Mondiale du même auteur, je n'avais pas vraiment accroché ni aux personnages, ni à sa plume. Cependant, j'avais bien aimé le milieu dans lequel l'histoire se déroulait. Ici, c'est exactement la même chose, je vais vous expliquer tout de suite pourquoi...

Tout d'abord, je n'ai ressenti aucune sympathie pour les personnages. Patricia, l'enfant amie-du-lion, m'a clairement agacée. Il me semble qu'elle ne vit pas que des choses agréables et est très souvent incomprise, certes. Mais cela n'explique pas tout. J'ai réellement eu l'impression de côtoyer une enfant pourrie gâtée (au niveau du comportement, surtout : elle vit très simplement sinon). C'est simple : si cela ne va pas dans son sens, cela ne va pas ! Non, franchement, ce n'est pas un personnage auquel je me suis attachée. Cette froideur que j'ai éprouvée à son égard, je la ressens très rarement pour vous dire à quel point elle ne m'a pas interpellée dans le bon sens. Je n'avais donc pas plus envie que ça de la côtoyer plus que ça et j'ai été déçue de la rencontrer alors que je me l'imaginais plus humble par exemple.

Les autres personnages ne m'ont pas plu non plus. Hormis sa mère, un petit peu : j'ai en fait ressenti de la compassion, voire de la pitié, pour cette femme qui semble carrément être un alien au milieu de cette savane.

Il faut dire que la manière de penser de certains personnages n'a pas aidé : leur comportement possessif vis-à-vis des animaux, de l'espace ou encore des hommes m'a clairement révoltée à certains moments. Seulement, c'est sûr, cela est essentiel pour le contexte. Je ne suis pas une professionnelle de la période mais je pense que ce roman se passe pendant la longue période de la colonisation : la mentalité des personnages concorde donc. Cela aurait fait beaucoup moins véridique si ces derniers avaient été tout gentils, tout mignons...

"Il est des hommes, lorsqu'on les aborde, avec lesquels les approches, les temps morts qu'exigent à l'ordinaire les règles de politesse, n'ont pas de sens, parce que ces hommes vivent en dehors de toute convention dans leur propre univers et qu'ils vous y attirent aussitôt."

Le contexte et l'environnement m'ont, eux, beaucoup plu. J'ai eu l'impression de revenir quelques années en arrière et de connaître cette savane africaine qui m'est pourtant totalement inconnue. Les descriptions sont donc efficaces, nous immergeant totalement dans cet espace exotique. On pourrait dire que c'est un appel au voyage et à la découverte, idées véhiculées par le narrateur.

D'ailleurs, de ce narrateur, on ne sait rien, ce qui déstabilise pas mal au début. Autant je n'accroche pas plus que ça à la plume de Kessel, autant j'ai fini par apprécier la narration : on s'y fait rapidement et elle aide clairement à bien plonger dans cet univers.

Enfin, évoquons cette amitié folle entre Patricia et ce lion qu'on ne peut, lui, qu'aimer. J'en avais beaucoup d'attente mais ai été déçue. Je ne sais pas si on peut parler d'amitié, d'amour pour caractériser les attitudes du lion envers Patricia : si cela est possible, c'est ce que doit sans doute ressentir cet animal, c'est vraiment touchant. Par contre, venant de Patricia... J'ai du mal à appeler ça "amitié". Au final, je pense très sincèrement qu'elle aime ce lion, ça se ressent parfois. Mais la façon dont elle peut le traiter m'a un peu énervée, exaspérée. Je n'ai donc malheureusement pas réussi à trouver leur histoire touchante pour laquelle je ne ressens qu'un sentiment très ambivalent.

Ainsi, c'est une lecture mitigée. Peut-être en attendais-je trop, peut-être m'attendais-je à vraiment être touchée. Même si le contexte et le décor sont très bien dressés, cela n'a pas été le cas : la quasi-totalité des personnages ne m'ont pas touchée et la plume de l'auteur ne m'a pas enivrée...

samedi 20 mai 2017

FAQ : Mes réponses !

Coucou !
J'espère que vous allez bien ! Personnellement, ça va. J'ai vraiment les boules de ne pas pouvoir passer plus souvent ici ou sur vos blogs mais comme les épreuves du BAC arrivent... J'en ai même déjà passées (et je suis confiante) !
Il y a deux semaines, j'avais lancé une FAQ sur Instagram que j'ai ensuite étendue au blog : après tout, vous êtes ici depuis le début, c'est normal que vous ayez quelques questions... Je remercie donc déjà les personnes m'ayant interrogée ! Je compte en effet 37 questions: je ne pensais pas en avoir autant !
Une petite photo de moi... Après tout, ceux qui me suivent sur Instagram ont eu le droit de me visualiser un peu !
Comment vais-je procéder avec autant de questions ? Rien de plus simples : j'ai organisé par grands thèmes les questions : si une rubrique vous intéresse moins qu'une autre, hop, vous pouvez zapper ! Si c'est pas beau ça... Bref, trêve de bavardages, je m'y mets de suite...

Le blog...

Pourquoi as-tu créé un blog ?
Cam
 Pendant mon année de 3ème, je me souviens avoir été prise d'une folle envie de partager sur mes lectures mais également sur les loisirs créatifs, le cinéma, etc. J'en avais parlé avec ma mère et nous devions ouvrir un blog toutes les deux. Puis, pour diverses raisons, cela ne s'est pas fait et l'envie s'est calmée. Seulement, je continuais à lire quelques blogs littéraires, comme celui de Marich ou de Mlle Méli et j'échangeais toujours à propos de mes lectures sur Lecture Academy (j'étais fan du forum où de belles amitiés ont débuté, amitiés qui perdurent toujours ♥). Du coup, c'est logiquement que j'ai à mon tour décidé d'ouvrir mon propre blog pour créer mon petit univers où je pourrais partager ce que je voudrais, quand je voudrais !
Bref, voilà mes débuts...

Ce que t'as apporté ton blog ?
Victoire3
Et maintenant ? Je ne regrette toujours pas ! Parce qu'il m'a apporté énormément ! J'ai rencontré d'autres personnes terriblement sympa, avec qui j'échange avec plaisir et dont certaines sont devenues de vraies amies. Il m'apporte aussi beaucoup au niveau de ma confiance en moi ! Et oui, s'exposer aux autres et exposer ses avis, ce n'est pas si facile au début ! Je sens aussi que j'écris mieux. Enfin, il m'a aussi permis de m'améliorer en montage pour créer ma bannière, élaborer un site, etc.

Pourquoi avoir choisi Miss Nana en pseudo ?
Two Girls and Books
Alors... Nana est un de mes surnoms et est très proche de mon prénom (je vous laisse deviner...). Seulement, je trouvais qu'il manquait quelque chose. J'ai cherché ce que je pouvais y rajouter et Miss Nana m'a beaucoup plu ! En plus, Miss est aussi un surnom que j'entends de temps en temps !

Pourquoi ta mascotte s'appelle Litou ?
Léna Bubi
 Pour ma petite mascotte, c'est bien simple : Litou = Lis tout ! Vous l'aviez remarqué ? :p

Comment t'organises-tu avec ton blog, tes lectures et tes cours ?
Cam
Je n'ai aucune organisation  particulière, si ce n'est que, dès que j'ai le temps je rédige une chronique ou un article. Du coup, forcément, quand les cours prennent le dessus, comme en ce moment, les articles ne sont pas au rendez-vous ! D'ailleurs, j'essaye d'écrire ces derniers le week-end pour les programmer dans la semaine. Dernière précision : hormis quelques exceptions, je rédige toujours mes chroniques sur le papier avant de les recopier sur l'ordinateur ! Les idées viennent en effet mieux comme ça...

As-tu des conseils à donner aux petits nouveaux sur la blogosphère ?
Cam
 Déjà, faites toujours ce que vous avez envie, quand vous en avez envie! Ensuite, essayez de voir quels articles vous pourriez publier tel ou tel jour mais surtout, ne vous blâmez pas si jamais vous ne tenez pas votre programme : un blog ne doit pas devenir une contrainte... Enfin, ne restez pas enfermés dans votre petite bulle : allez voir ce qu'il se fait ailleurs !

La lecture...

D'où t'es venue ta passion pour les livres ?
armony_lesbooksaddict
Selon ma mère, j'aimais déjà feuilleter des magazines ou des publicités toute petite ! Un peu plus plus tard, mon orthophoniste avait bien vu que j'aimais déjà les livres alors que je n'étais pas bien vieille. Du coup, je ne saurais pas vraiment expliquer d'où m'est venue cette passion... Je l'ai peut-être toujours eu dans la peau, ne faisait que grandir au fil du temps !

Quel est ton coup de coeur ?
leane_et_marjorie
 Alors, on va caser tout de suite la série Phobos de Victor Dixen pour éviter de me répéter tout le temps ! Franchement, cette série est un coup de cœur confirmé et je pense que ce sont les livres que j'ai le plus conseillé à mon entourage ou aux autres lecteurs...

Le top 3 de tes livres préférés ?
Two Girls and Books
 Cette question est trop dure... Ça change tout le temps ! Là, maintenant, je dirais :
- Matilda de Roald Dahl qui doit être le roman que j'ai lu et que j'ai relu plein de fois !
Lettre d'une inconnue de Stefan Zweig, qui m'a fait découvrir une plume extra ! - Chronique
- Antigone de Jean Anouilh, que j'ai lu en 3ème et qui m'a aussi fait découvrir un dramaturge que j'aime beaucoup !

Quel a été ton dernier coup de cœur littéraire ?
armony_lesbooksaddict
 Ma Boule de neige de Manon Grelha ! Il est tellement génial ce livre... C'est un livre-doudou haha !

Quelle a été ta dernière déception ?
armony_lesbooksaddict
Si on regarde au niveau des chroniques du blog, je n'en ai pas eu depuis février 2015 avec La Clinche d'or de l'alchimie selon Véritable, dont je n'avais pas compris grand chose...
Pour autant, Le Lion de Joseph Kessel, lecture beaucoup plus récente, m'a plutôt déçue car j'en attendais beaucoup... J'essaye de vous publier ma chronique la semaine prochaine !

Quelles sont tes BD préférées ?
Léna Bubi
La série Lou m'a beaucoup beaucoup plu et me plaît toujours autant. Mais La Rose Écarlate de Patricia Lyfoung... C'est la meilleure série que j'ai pu lire et qui me tient sans cesse en haleine. Les dessins sont magnifiques et je passe littéralement par toutes les émotions en (re)lisant les différents tomes !

Qui est ton auteur favori ?
leane_et_marjorie 
Je n'ai pas vraiment d'auteur favori... Mais pour éviter de citer à nouveau un auteur déjà nommé ici, je dirais Anne Loyer : sa plume me plaît tellement ! Poétique, toujours les mots justes, que ce soit dans une dystopie ou sa série jeunesse Hisse et Ho ! - Chroniques

Quel est ton moment préféré dans une lecture ? Choisir son livre, le début... ?
Léna Bubi
 En fait, j'en ai deux et impossible de départager entre les deux... Il y a le moment, dès la première ligne ou plus tard, où vous sentez à l'intérieur de vous que vous entrez enfin dans l'histoire qui commence à vous plaire.
Puis, j'aime aussi beaucoup les quelques secondes qui suivent le moment où vous refermez votre livre... Et que vous vous dites que celui-ci vous a énormément plu. Je ne sais pas vous, mais moi, j'ai l'impression d'être dans un moment de béatitude...

Peux-tu lire deux livres en même temps ?
Tess
 Je peux, oui. Mais il faut qu'ils soient différents : par exemple, un classique et un young adult. L'un nécessite une attention particulière tandis que l'autre va davantage me détendre...

Comment trouves-tu le temps de lire autant ?
Cam
Je n'ai pas l'impression de lire vraiment beaucoup, surtout en ce moment. Je me trouve d'ailleurs assez lente... Enfin bref. Je ne lis pratiquement que le soir, avant de me coucher, pendant 30 ou 45 min. Puis, de temps en temps, je lis par-ci par-là mais ça dépend de mon emploi du temps ! D'ailleurs, je suis sûre que je pourrais lire bien plus si je lâchais mon téléphone...

Aimes-tu lire les remerciements ?
Léna Bubi
 Automatiquement, je les lis. Parfois, en fonction de la manière dont ils sont rédigés et ce qu'ils expriment, je les trouve touchants et là, oui, j'aime vraiment les lire. Autrement, "aimer" est un bien grand mot !

Plutôt prologue ou épilogue ?
Victoire3
 Prologue ! Je trouve que ça met plus en bouche et lance bien l'intrigue !

Tu préfère qu'un auteur te laisse imaginer la fin en ne répondant pas à toutes les questions ou tu préfères une fin claire ?
Victoire3
Alors, là, honnêtement, tout dépend du livre. Mais ne pas avoir toutes les réponses à mes questions ne me gênent pas quand la fin ne donne pas l'impression d'être bâclée !

Quels sont les livres qui te tentent particulièrement en ce moment ?
Léna Bubi
Phobos Origines, Flora Banks, Inaccessibles, Songe à la douceur, The Book of Ivy, 13 reasons why et Un Palais d'épines et de roses sont des livres de ma longue Wish-list qui me font beaucoup de l'oeil !

Quelle est ta couverture préférée ?
Léna Bubi & Sandra_n_lem
 Le choix est très compliqué... J'ai donc choisi cette couverture mais c'est loin d'être la seule...


Quel est ton rapport à ta PAL ?
Two Girls and Books
Actuellement, elle atteint les 129 livres. Mais je m'en moque complètement ! Certes, j'aimerais la faire descendre et lire plus de livres par mois mais je ne me mets aucune pression, ni contrainte !

Quel est ton endroit préféré pour lire ?
Léna Bubi
 My beddddddddd !

Lire avec de la musique ?
Léna Bubi
 J'évite. Une fois tous les 36 du mois, ça me prend et je lis avec de la musique sans trop de paroles pour m'isoler du bruit ambiant. Mais ça reste très rare !

Et moi dans tout ça ?

Quelles études souhaites-tu faire après le bac ?
Tess
 Je vais faire de la communication interculturelle et de la traduction ! J'ai hâte !

Quel métier souhaiterais-tu faire plus tard ? Ton métier de rêve ?
Cam & Victoire3
Je n'ai pas vraiment d'idées en fait... Mais j'aimerais que ce métier ne soit pas trop monotone !

Quelles sont tes passions hormis la lecture ?
Cam
Alors... M'occuper de mon blog (forcément !), les loisirs créatifs (qu'il faut absolument que je reprenne !), le cinéma, danser (dans ma chambre, oui... Mais l'an prochain je m'y mets !) et... Je crois que ce sont les principales. Là, je constate que la lecture est ce qui me colle le plus à la peau !

Tu fais du sport ? Si oui, lesquels ?
hedwigebook
 Aucun sport en dehors du lycée, même si j'aime ça ! Par exemple, cette année, j'ai fait de la course, de la danse et de l'escalade et j'ai tout aimé ! En plus, j'aime me donner à fond, ne rien lâcher !

Questions diverses et variées...

Est-ce que tu as un bullet journal ?
hedwigebook
 Non ! Par contre, j'ai plein de carnets, d'agenda... Ça me convient parfaitement !

Qu'est-ce qui t'a donné envie de commencer sur Instagram ?
hedwidgebook
J'avais envie d'échanger autrement que par des mots comme sur le blog ou sur Twitter où j'étais bien plus présente avant... Et je ne regrette pas non plus de m'être lancée, j'aime beaucoup imaginer ce que je pourrais faire comme mise en scène !

Quelle est ta musique du moment ?
Léna Bubi
 Requiem d'Alma ! J'aime beaucoup sa voix, le rythme et le texte me parle beaucoup !

Si tu devais devenir un livre, lequel souhaiterais-tu être ?
armony_booksaddict
Celui de ma propre vie ! Oui, je triche mais, autant je peux m'imaginer à la place de personnages, autant je suis bien incapable de m'attribuer un livre !

Si tu devais être un personnage de livre, qui serait-ce ?
Victoire3
  Je crois que j'aimerais beaucoup être Maud de La Rose Écarlate dont je vous parlais plus haut : je l'adore cette film ! C'est le genre d'héroïne drôle, attachante, courageuse, passionnée... Et puis, si je pouvais avoir son chéri... :p

Quel est le plus bel endroit que tu aies visité ?
Tess
 Sans aucun doute, malgré de magnifiques villes et de magnifiques monuments, Pamukkale est bien le plus bel endroit vu de mes propres yeux ! Comment la nature peut-elle faire un paysage aussi beau ? Je suis même allée dessus et ai pu trempé mes orteils dans l'eau chaude qui en sort...


Quelle est l'adaptation cinématographique préférée ?
Léna Bubi
Si je reste, que j'ai même préféré au livre ! - Chronique

Et le mot de la fin...

Quelle est ta définition du mot "livre" ?
armony_booksaddict
 Un truc avec des pages et des mots !
Non, je plaisante, ce n'est pas que ça... D'abord, c'est un objet où les mots s'assemblent et se répondent les uns aux autres. C'est aussi quelqu'un qui s'est investi pour l'écrire, le dessiner, qui y a mis tout son cœur. Enfin, c'est aussi des mots destinés à un lecteur qui les chériront !

Voilà, j'espère que vous y trouverez toutes les réponses que vous souhaitiez et que ces dernières vous ont plu ! Personnellement, j'ai adoré y prendre le temps d'y répondre et à, parfois, me triturer les méninges pour répondre correctement ! Je vous fais de gros bisous et à très vite j'espère !

samedi 6 mai 2017

Lancement d'une FAQ !

Hello ! Petit passage rapide pour vous informer du lancement d'une foire aux questions !


En effet, j'ai lancé une FAQ sur Instagram pour "fêter" mes 2 ans de présence sur ce réseau social. Et je trouvais ça bête de ne pas vous proposer d'y participer également étant donné que c'est grâce à vous que je fais tout ça ! Un grand merci pour ça d'ailleurs ♥

Du coup, vous pouvez me poser des questions ici, par mail ou sur tous les autres réseaux sociaux. Quoi comme genre de questions ? Tout est n'importe quoi ! Livresques ou non, farfelues ou non, j'accepte tout !

Je vous fais de gros bisous, en attendant avec impatience de pouvoir revenir plus régulière et efficace sur la blogo ! ♥

PS : en ce moment, je lis l'excellent livre Ma boule de neige, il est vraiment bien et fait un bien fou ! ♥

mardi 25 avril 2017

Shewolf, tome 1 - Chronique

"Mais c'était peut-être ça le piège. Quand tout va bien, on en vient à s'inventer des problèmes. On ne peut pas croire que tout se passe pour le mieux, il doit forcément y avoir quelque chose qui cloche."
Quand vous venez de faire une dissertation sur le bonheur, cette citation perturbe...

Shewolf, tome 1 : L'apprivoisement
S. N. Lemoing
Auto-édition
Papier et ebook
217 pages

Stéphanie est une jeune femme comme une autre, jusqu'au soir où elle se fait enlever par un serial killer. Elle tente désespérément de s'enfuir quand une mystérieuse créature la mord à la jambe...

Chroniques de Mes 7 ex et du tome 1 de Powerful de la même auteure

Nouveau roman et nouveau genre : si j'en crois ce que j'en vois (et ce que j'en lis), l'auteure aime les défis ! Et je peux d'ores et déjà vous dire que celui-ci est plutôt bien relevé ! En effet, c'est une bonne lecture. En tout cas, encore merci Sandra pour l'envoi de ton livre.

Croyez-vous aux loups-garous ? Stéphanie, comme la plupart des personnes, ne devait pas y croire non plus. Mais si elle savait par quoi elle allait se faire attaquer... Et ce qu'elle va devenir... Si elle avait su tout cela, elle sûrement eu un tout autre avis sur la question. Quoiqu'il en soit, elle n'a plus le temps de se préoccuper sur cette question : elle doit apprendre à se contrôler. Et, croyez-moi, cela ne semble pas facile...

Stéphanie est une femme que j'ai plutôt bien apprécié. Je l'ai trouvée assez mélancolique plusieurs fois dans le roman. Parfois, je la comprenais parfaitement et compatissais parce que nous avons tous nos périodes un peu difficiles moralement. D'autres fois, je trouvais ça peut-être un peu exagéré et du coup, on n'était moins sur la même longueur d'onde. Mais, en général, j'ai passé un bon moment à ses côtés vu que c'est quelqu'un de gentil et d'humain.

Quant aux personnages secondaires, l'aperçu qu'on en a est satisfaisant. Mais une chose est sûre : j'attends de les connaître davantage ! En effet, on connaît quelques facettes importantes de leurs personnalités mais au final, on ne connaît pas énormément de choses sur eux. Du coup, je pense qu'on aura un peu plus l'occasion de les rencontrer dans le second tome vu comment ils sont introduits ici...

L'histoire est très vite lancée et un rythme assez soutenu est installé presque aussitôt. Ce livre se lit donc rapidement et il y a peu, voire aucun temps mort. C'est assez addictif, chose que renforce la plume de l'auteure encore une fois très agréable à lire.

J'avoue, qu'outre croiser des loups-garous, je ne savais pas trop à quoi m'attendre et c'est tant mieux ! Comme je n'ai pas aucune attente particulière et n'ai pas été déçue. Des choses se passaient, parfois cocasses et amusantes, absolument pas supposées au départ. Cependant, j'ai eu l'impression que c'était trop facile à certains moments. Je m'explique : par exemple, je pensais que Stéphanie aurait une réaction un peu plus forte, plus marquée face à ce qui lui arrive. On le perçoit au début mais ensuite, j'ai eu la sensation que c'était presque normal... C'est dommage sur ce point-là !

La toute fin m'intrigue pourtant énormément. Et pour le coup, on se questionne vraiment, on est laissé dans l'incompréhension, la même que l'héroïne. Forcément, on veut savoir la suite !

C'est donc une bonne lecture ! La réaction parfois normale et les personnages secondaires pas encore totalement bien inscrits sont sans doute ce qui m'a le plus dérangée durant ma lecture... Le reste, lui, m'a bien convaincue et, pour commencer à lire de la bit-lit, ce livre est pas mal !

lundi 17 avril 2017

Pourquoi si peu d'articles en ce moment ?

Après la lecture du titre de cet article, vous savez déjà de quoi je vais vous parler, pas besoin de laisser un suspens. Si vous me suivez régulièrement, vous aurez remarqué que je suis rentrée dans une de mes périodes de grande irrégularité dans la publication de mes articles. Peut-être vous demandez-vous même pourquoi ! (ou pas, je ne vous en voudrais pas du tout).  Je vais vous expliquer tout ça dans cet article - mais je vous rassure, rien de grave, au contraire !

1. Le mois de mars ou le mois du bac blanc

Première raison de mon absence partielle : le bac blanc ! Certains le savent, je suis en terminale littéraire et c'était la dernière occasion de l'année pour faire le point sur mes capacités. Du coup, forcément, priorité aux révisions. Du coup, peu de lectures et moins de temps à consacrer au blog.
Toutefois, tout s'est très bien passé, bien mieux que prévu : je suis donc sereine pour le bac !

2. Une opération des dents de sagesse

Rien de grave non plus de ce côté-ci ! Tout s'est très bien passé, mieux que ce que je pensais. Mmais forcément, la fatigue est retombée avec ce dernier gros événement avant un bon moment dans mon emploi du temps. Du coup, je n'ai pas eu le courage d'ouvrir mon ordinateur... Non, je préférais rire de ma tête de hamster et d'oeuf de Pâques...

3. Un oral de spé et de LELE (littérature étrangère en langue étrangère)

Mais très rapidement, nos professeurs de LELE et de spé espagnoles nous ont préparés des oraux dans les conditions du bac. Du coup, c'était reparti pour une semaine de préparation et de révisions ! Encore une fois, tout s'est bien passé et suis satisfaite du résultat !

4. Le PER100 de mon lycée

Ou THE moment de l'année pour un terminale de mon lycée. En effet, on "fête" les 100 jours du bac en se déguisant l'après-midi du jour J et en dansant au bal du soir. Grosse journée me direz-vous. C'était exactement ça : elle était géniale, j'ai vraiment adoré.
Sauf que tout ça, ça se prépare. Du coup, deux semaines avant les vacances (notre PER100 tombant le vendredi 7), avec mes parents, c'était confection du costume, en lien avec le thème de la classe qui était "Les personnages emblématiques de notre enfance". Forcément, il a fallu que je choisisse de faire Oui-Oui AVEC sa voiture ! C'était drôle à voir, vraiment. Mais ce n'est pas tout : chaque classe devait préparer une chorégraphie à présenter : du coup, avec la mienne, on s'est réuni pas mal de fois pour la construire. Résultat : le jour J, même si nous n'avons pas gagné, notre danse a bien plu et je suis arrivée 2ème au concours de déguisement !
Que d'émotions, ouuuh !

5. Une semaine à Rome

A peine remis de nos émotions, certains terminales partaient durant la première semaine de nos vacances en voyage scolaire à Rome avec des premières. Et c'était juste génial. L'ambiance, les lieux, le groupe, tout m'a plu, archi plu. Je n'ai qu'une envie, c'est d'y retourner !
Peut-être que je trouverais le temps pour vous en parler plus précisément dans un prochain article... J'espère en tout cas car j'ai vraiment envie de vous partager tout ça !

Voilà les principales raisons de cette absence, sans compter la fatigue, la flemme ou mon rythme de lecture qui pâtit aussi de tout ça. Toutefois, est-ce que ça va s'arranger ? Je ne pense pas, sans être pessimiste.

En effet, la fin d'année scolaire et le bac approchent. Du coup, je donne la priorité aux cours et aux derniers moments que je vais pouvoir passer facilement avec mes amis.
De plus, je suis en pleine recherche d'un job d'été : je serais occupée cet été, je l'espère. Sans parler du fait qu'on commence à s'occuper des formalités et du logement pour l'an prochain, sachant où je vais.

Pourtant, je ne veux pas mettre le blog en pause. Tout simplement parce que je ne tiens jamais cette pause, j'ai toujours l'envie de publier des articles. La preuve, j'ai plein d'idées, même pour l'évolution du blog ! D'ailleurs, je pense bientôt faire un concours grâce à une maison d'édition, il faut juste que je prenne le temps d'organiser ça. Et oui, c'est dur de conjuguer blog, lecture et tout le reste !

Bref, tout ce blabla pour vous dire que cette irrégularité de publication risque de durer un petit peu ! Mais pas d'inquiétude pour tous mes partenaires : les livres seront lus et chroniqués ! Et vous chers lecteurs, ne vous inquiétez pas, je ne risque pas de vous lâcher haha :p Vous pouvez d'ailleurs continuer à me suivre sur les réseaux sociaux, j'y reste active, même si c'est moins qu'avant... Bref, j'espère que vous allez bien et que vous faites de jolies decouvertes livresques !

mardi 28 mars 2017

La Douleur du Silence - Chronique

"Mais les larmes coulaient en dedans et personne ne pouvait les voir..."

La Douleur du Silence
Marie-Béatrice Ledent
Auto-édition
Ebook - 243 pages

A 13 ans, Martine Croin n'est qu'une jeune fille comme les autres. Contrainte de quitter sa ville et son passé pour le bien de la famille, elle s'apprête à découvrir sa nouvelle école. Devant le changement, elle se sent désarmée et s'enferme dans le silence. Mais ses nouveaux camarades de classe la considèrent comme une proie facile. Pour exorciser sa souffrance, Martine va se trouver un dangereux échappatoire...

Je remercie d'ores et déjà l'auteure pour m'avoir contactée et m'avoir envoyé son roman qui fut une très bonne lecture. Autre genre que On m'a dit mais même sujet : le harcèlement scolaire. Donc, forcément, ce livre devait me toucher, susciter des réactions chez moi car c'est un thème qui me parle et m'intéresse beaucoup.

Martine est ses parents, après un tragique événement, s'établissent à Rouen dans l'espoir d'aller mieux. Mais cela ne va pas vraiment se passer comme prévu : en effet, dans son nouveau collège, la jeune fille devient rapidement le bouc émissaire de sa classe. Les autres lui font du mal mais elle-même s'y met, se faisant du "bien" par ce qui le semble être le seul échappatoire pourtant dangereux.

Pauvre Martine, pauvre adolescente de 13 ans... La vie ne lui fait de cadeaux et pourtant, elle est incroyablement forte. C'est aussi la bonté incarnée : elle est gentille, ne veut contredire personne pour ne pas vexer ou blesser. Elle ne sait pas encore dire non, pensant à autrui d'abord, puis à elle ensuite. Elle ne sait pas encore affirmer, ce qui est un peu dû à son âge : elle reste jeune, il ne faut pas l'oublier et elle devrait avoir tout le temps d'évoluer et de se construire... En tout cas, je me souviens que je ne savais pas m'affirmer (et je suis restée incapable de le faire un bon moment) et que, d'être comme ça, ça peut faire mal. Du coup, je me suis plutôt bien attachée à elle, ayant envie de l'aider à grandir au plus vite. Pourtant, une sorte de "filtre" faisait que je ne me prenais pas toutes ses émotions, surtout les plus violentes, en pleine face. Ou du moins, je ne les ressentais pas à fond : on reste surtout un témoin qui pourrait l'aider. Mais qui ne peut pas.

"Pour être capable d'aimer et surtout, d'accepter l'amour de l'autre, il faut d'abord être capable s'aimer soi-même. Tant que tu auras envie de te faire du mal, tant que tu ne t'estimeras pas, tu ne pourras accueillir les bonnes choses qui se présenteront à toi."

Et ce "filtre", je pense que c'est la narration et la plume agréable de l'auteure qui l'ont installé. En effet, la narration se fait à la 3ème personne et, même si on suit principalement Martine, parfois on connaît les pensées de sa mère ou des autres personnes de sa classe, tortionnaires ou non. Du coup, cette narration fait qu'on est touché ou scandalisé par moments, mais il y a encore ce "filtre" qui fait qu'on reste assez objectifs et donc, attentifs à tous les éléments de l'histoire pour en comprendre tous les enjeux.

Attention, cela ne veut pas dire que l'on reste insensible et indifférent à ce qu'il se passe. A des moments, j'étais révoltée, touchée, dégoûtée, remplie d'espoir... On a envie de donner des baffes à certains par exemple ! Qu'ils soient adultes ou enfants d'ailleurs... En parlant de ces autres personnages, j'ai peut-être trouvé que certains étaient stéréotypés : il y a une ou deux surprises mais l'ensemble est assez manichéen et on sait du coup, dès qu'ils apparaissent, le rôle qu'ils vont plus ou moins tenir.

"Parfois, les solutions aux problèmes sont les plus simples et nous crève les yeux... Il suffit juste de parler."

Maintenant, grâce à ce juste mélange objectivité/émotions, on peut se rendre compte de ce que peut être le harcèlement et c'est pour ça que je conseillerai ce livre. Il montre une des formes qu'il peut prendre mais aussi les sentiments que peut ressentir la victime (car on réagit tous différemment, il est difficile, voire impossible, de dire que, quand on est harcelé, on ressent telle ou telle chose) et la réaction de l'entourage (que j'ai eu très envie de secouer et qui m'a, en général, exaspérée, même si je me doute bien qu'il est compliqué de discerner le problème et d'agir en conséquence). Ce roman témoigne donc plutôt bien des dangers de tout ça, de cette sorte de "bizutage" dans lequel se lancent les jeunes de cet âge. Mais surtout, n'oubliez pas que, même plus âgés, ils peuvent faire de même. La méchanceté, la naïveté ou je ne sais quoi n'a pas d'âge. Bref.

Jusqu'à la fin, il se passe des choses qu'on n'attend pas forcément et qui nous surprennent pour le coup, dans le bon sens ou dans le mauvais. L'épilogue, quant à lui, est aussi surprenant et montre ce qui devrait être fait bien plus souvent et dans bien plus de lieux.

C'est donc une très bonne lecture. Forcément, comme tous les autres livres bien faits sur le harcèlement, je vous le conseille vraiment. C'est important de lire ce genre de choses, ça ouvre les yeux sur la forme que ce mal et toutes ses conséquences peuvent prendre...

vendredi 17 mars 2017

Jeff Madison, tome 2 - Chronique

"Rien n'avait encore essayé de le manger... ou pire de l'embrasser."

Jeff Madison, tome 2 : Jeff Madison et la malédiction de Drakwood
Bernice Fisher
Auto-édition
Ebook et broché - 307 pages

Jeff Madison – attrapeur de rêves, ami fidèle et adolescent intrépide – doit sauver son meilleur ami Rhed d’un sort dévastateur qui lui a été lancé lors de leur dernière visite à Drakmere. Mais depuis ce sombre royaume, deux sorcières maléfiques libèrent sur eux leurs horreurs innommables. Jeff peut-il vaincre les affreuses criatures de Wiedzma et les spectrifiés mangeurs d’hommes de Zorka ? Alors que les criatures de Wiedzma menacent la famille de Jeff et que les zombies de Zorka réclament leur sang, la malédiction de Rhed met sa vie en danger… le temps lui est compté. En mettant à profit ses dons d’attrapeur de rêves pour sauver ses amis qui ont entrepris le voyage vers la forêt de Drakwood à la recherche d’un remède pour Rhed, Jeff s’enfonce sans le savoir dans les ténèbres profondes. Dans cette nouvelle aventure fantastique pleine d’action, nous retrouvons les courageux guerriers sandustiens, Rig et Madgwick, accompagnés de la sorcière Angie, hilarante et bougonne, et nous faisons la connaissance des nouveaux guerriers Khrow et Horrigan, ainsi que de Watroc, un dragon affamé. En fin de compte, c’est à Angie que reviendra la tâche de négocier pour la vie de Rhed. Réussira-t-elle ou Rhed sera-t-il abandonné à jamais auprès du prince de la forêt de Drakwood ?


C'est avec plaisir que j'ai reçu le tome 2 des aventures Jeff et de ses camarades. Et, comme pour le premier tome, j'ai adoré ma lecture ! Encore merci à Laure Valentin, la traductrice, pour l'envoi !
 
Vous souvenez-vous de Rhed ? Mais si, ce garçon aux dreadlocks, ami de Jeff... Ça y est, vous vous souvenez ? Et bah voilà, tout ce qui va se passer dans ce tome est à cause de lui : adopté par un arbre, il commence à le devenir lui-même ! Du coup, ni une ni deux, Jeff  s'envoie à Drakmere grâce à ses pouvoirs. Et ses amis ne peuvent s'empêcher de faire de même, allant vers des ennuis fort probables. Et si cela leur permettrait de retrouver la petite troupe de guerriers accompagnés d'une sorcière qu'ils affectionnent tous autant... Rien que l'idée me plaît !

J'ai donc retrouvé avec joie tous ces personnages qui m'ont une fois de plus beaucoup plu ! On en découvre même d'autres, faisant peur ou faisant rire, sans pour autant s'y perdre. Ainsi, on a un mélange d'ancien et de nouveau, ça ne peut qu'aller ! En plus, chacun d'entre eux, méchants ou gentils, sont hauts en couleurs et, je trouve, plutôt bien travaillés dans l'ensemble.

Mais je n'ai pas pu m'empêcher de porter mon dévolu sur Angie, la petite sorcière sympathique et puissante. Je crois bien que c'est l'un des meilleurs personnages. C'est une personnalité unique et excentrique que je vous invite à découvrir. Elle est haute en couleurs, vive, joyeuse et rigolote ! C'est une jeune femme que l'on ne peut qu'apprécier. Bref, c'est une jolie personnalité lumineuse dans un monde de ténèbres et d'ombres...

"Les brutes, ce sont les gens qui font du mal aux autres pour le plaisir, comme Grzegorz et Wiedzma. Mais ils finissent toujours par recevoir ce qu'ils méritent au bout du compte."

L'action démarre très rapidement. Et ça s'enchaîne, ça s'enchaîne, ça s'enchaîne. Il n'y a quasiment aucun moment de répit.  Surtout au début, on sent qu'un truc pas cool du tout va arriver. Et quand ce truc pas cool arrive, on espère juste ne pas le revoir de sitôt ! On vit donc l'action auprès des personnages, parfois totalement surpris de la tournure des événements.

D'ailleurs, tout comme les événements, l'univers reste empreint de cette originalité qui m'avait tellement plu dans le tome 1. Sincèrement, j'ai eu l'impression de sauter dans un univers fantastique à la manière d'Alice au pays des merveilles ! Mais bon, il y a des choses beaucoup plus sombres, plus dangereuses dans cette univers magique surprenant. Comme il reste la multitude de points de vue et la multitude des actions, on en découvre encore plus, plus rapidement.

Je pense enfin que la traduction est très bien faite car cela nous semble très fluide à lire et très agréable. J'ai retrouvé la petite touche addictive de la plume de l'auteure, si bien qu'on a du mal à arrêter, surtout quand l'action est laissée en suspens à un moment critique. D'ailleurs, j'ai gardé quelques descriptions de personnages de côté que je trouvais très bien faites et inspirantes.

En conclusion, on peut dire que ce tome 2 m'a autant convaincue que le tome 1 : univers, personnages, action, tout y est ! C'est donc bien évidemment une excellente lecture !

mardi 14 mars 2017

Phobos, tome 3 - Chronique

"Vous savez, jeune femme, une émission de télé-réalité, ce n'est pas la réalité."

Phobos, tome 3
Victor Dixen
Collection R - Robert Laffont
Broché et ebook - 620 pages

Fin du programme Genesis dans
1 mois...
1 jour...
1 heure...
Ils sont prêts à mentir pour sauver leur peau
.
Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.
Elle est prête à mourir pour sauver le monde.
 Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ? Même si le compte à rebours expire, il est trop tard pour renoncer.


Attention, décollage immédiat vers une chronique pleine de louanges !

Dans notre monde super connecté, j'ai essayé d'esquiver tous les avis, toutes les publications en rapport avec ce tome 3 dès sa sortie. En effet, je ne voulais rien savoir, rien espérer ou m'attendre à quelque chose avant de commencer cette lecture. Et quelle lecture fut-elle ! Je suis encore pleine d'excitation et d'enthousiasme lorsque j'en parle, ce qui la marque du coup de cœur astronomique que j'ai eu pour ce livre. Vous aviez aimé les précédents ?  Vous verrez, c'est encore mieux ici !

On embarque donc une nouvelle fois dans cette histoire de dingues, de conquête spatiale, d'amour, de manipulation, de politique, de téléréalité... La liste est longue mais c'est irrémédiablement l'un des points forts du livre : quelque soit l'aspect exploité, il est travaillé de manière extrêmement précise et surtout, en laissant de côté tout les stéréotypes ou ce qui se fait habituellement, créant ainsi la surprise chez le lecteur.

Et de la surprise, il y en a ! Vous vouliez encore des révélations ? Vous allez être servis ! Dans ce tome, des rebondissements ne cessent de ponctuer votre lecture. Le pire, c'est que la plupart sont des choses totalement abracadabrantes, improbables, incroyables et pourtant, vous êtes tout de suite convaincus, sans aucun soupçon, doute ou réticence. Ce Victor Dixen a donc bien de l'or dans les doigts et est expert dans la manipulation des mots (et du lecteur).

Car oui, jamais vous ne serez sur la bonne voie. Et ça, oh que oui, ça, ça va jouer avec vos émotions ! Ce livre, ce sont de véritables montagnes russes émotionnelles. J'ai tout ressenti, absolument tout. J'ai été énervée, triste, joyeuse, dépitée, amoureuse, stressée... Et encore plein d'autres émotions se sont emparées de moi. Je passais véritablement de l'un à l'autre, parfois en une fraction de seconde. Exemple : je passais du "Yeeeeeeessss, bien fait pour sa poire !" au "Ooooh mais c'est trooop mignonnnn !" ou au "Nonnnnnnnnnnnn.... *dead*". Bref, l'auteur joue avec vos nerfs et parfois,  vous vous échafaudez des plans qui sont encore plus sadiques que les siens. Ce livre rend dingue, clairement.

"De toutes les voiles dont disposent les humains pour naviguer au gré de l'existence, celles du cœur sont les plus difficiles à orienter, et peut-être est-ce impossible."
 
De plus, l'histoire se déroule dans un cadre extrêmement bien ficelé. Je ne vais parler ici que de l'aspect politique/diplomatique, mais sachez que le reste est tout aussi bien travaillé... Bref, cet aspect politique/diplomatique est, dans ce tome, accentué à X1000000000 par rapport aux autres tomes. Et ça en devient presque effrayant, vraiment. On ne vas pas rentrer dans la paranoïa mais ce qui n'est pas rassurant, c'est que l'on arrive à faire des ponts entre notre société et celle dépeinte dans le livre. C'est quelque chose de malade, ce qui accentue notre intérêt et nos sentiments envers la société fictive, nous permettant d'analyser celle que l'on connaît. Je vais sans doute loin en disant cela mais j'ai vraiment réfléchi sur notre monde à travers cette fiction... Et je m'autorise à vous en parler car deux amies étaient d'accord avec moi.

Et je pense que tout cela n'est possible que si la plume de Victor Dixen est experte. C'est le cas : il maîtrise les mots, le suspense, tout. En plus, c'est tellement bien écrit... Tout de suite, on replonge dans l'univers et l'histoire. Il y a une quantité folle de beaux passages, si bien que j'ai dû me retenir de mettre tout le temps des post-it, sans quoi, mon livre ressemblerait à présent à un hérisson bien enrobé !

"Le petit feu follet roux qui suit son propre chemin, même dans le spectacle le mieux rodé."
 
La seule chose dont je n'ai pas parlé, ce sont des personnages. Léonor, Serena, Marcus, Harmony, Andrew et tous les autres, eux tous m'ont aussi rendue folle. Il y a ceux que j'adore d'amour (heart heart heart sur vous ♥) et ceux que je déteste. Mais que j'adore détester... Aucun ne nous laisse vraiment indifférent, tous nous surprennent à un moment donné. Et tous autant qu'ils sont, ils sont tous très bien approfondis.

Maintenant (promis, je m'arrête après), la fin est assez particulière. Déjà, tout comme le roman, elle joue avec nos nerfs, c'est certain. Ensuite, elle finit d'une telle façon que cela pourrait en gêner certains. Moi, personnellement, non. Je n'ose pas trop détailler, j'ai peur que cela gâche votre lecture... En tout cas, je trouve que l'auteur a eu raison de prendre ce parti. Je reste tout de même curieuse de voir ce qu'il va se passer dans le prochain livre... 

Bref, ce livre est un coup de cœur intergalactique. Je pourrais encore en parler longtemps (et aller très loin dans des délires, mais ce sont sans doute des séquelles de ma lecture...). Je crois que ce tome surpasse les deux autres qui étaient déjà de très grande qualité. C'est donc la preuve que, cette série, est à découvrir et que je l'aime d'amour ♥

vendredi 10 mars 2017

Le Joueur d'échecs - Chronique

Le Joueur d'échecs
Stefan Zweig
Le Livre de Poche Jeunesse
90 pages
 
À bord d’un paquebot, deux inconnus s’affrontent lors d’une partie d’échecs. L’un d’eux n’est autre que Czentovic, homme d’origine modeste, mais champion du monde en titre. Le second est un énigmatique aristocrate... Le narrateur, intelligent et fin psychologue, découvre alors, au fil d’une partie toute en rebondissements, le passé de ces deux génies, et comprend qu’une partie d’échecs se joue autant sur l’échiquier, qu’en dehors.
 

C'est en lisant Lettre d'une inconnue que je suis tombée amoureuse de la plume de Stefan Zweig. En effet, c'est une nouvelle qui m'avait énormément touchée. En toute logique, j'ai donc voulu retenter l'aventure qui se conclut d'une excellente manière puisque j'ai également adoré Le Joueur d'échecs...

L'action se déroule au cour d'une traversée maritime : là, sur ce paquebot, deux hommes vont s'affronter aux échecs. Tandis que l'un en est champion du monde, l'autre est totalement inconnu du public mais, pour autant, ce dernier est un adversaire redoutable...

D'un côté, on a Czentovic, qui, excusez-moi, ne paraît pas très intéressant : il est certes extrêmement doué aux échecs vu qu'il en est le champion du monde mais ce n'est absolument pas un homme que j'aimerais côtoyer. L’appât du gain est l'une des seuls choses qui semble véritablement l'intéresser hormis la discipline où il excelle. Je n'ai donc éprouvé aucune forme d'attachement ou de compassion pour lui...
 
Au contraire, j'ai énormément aimé son adversaire : cet inconnu dont on apprend petit à petit l'histoire m'a passionnée. D'abord, l'histoire, ou plutôt l'enfer, qu'il a vécu nous oblige à éprouver de la compassion pour lui. Ensuite, sur l'aspect psychologique, il est très intéressant. Sa manière de fonctionner est captivante. Et puis, j'ai beaucoup aimé la modestie et la sympathie qu'il témoignait envers le narrateur.
 
Ce dernier m'a plutôt bien plu également : on ignore beaucoup de choses de lui, hormis sa curiosité. Du coup, dire que je me suis attachée à lui serait exagéré. Mais les fois où il intervient véritablement, je l'ai trouvé agréable et convaincant.

Étant donné qu'il s'agit d'une nouvelle portant sur une partie d'échecs, vous vous douterez bien qu'il n'y a pas des actions abracadabrantes, ni de l'action pure et dure. Non, ici, ce qui prévaut c'est surtout l'étude des deux esprits des joueurs : il n'y a pas à dire, ils sont diamétralement opposés. Mais comment se fait-il qu'ils soient tous deux aussi bons joueurs à un jeu qui nécessite une très grande réflexion dont peu peuvent témoigner ? Tout est expliqué, petit à petit, il suffit juste d'être un peu patient. Des choses anodines ont, en fait, toute leur importance... Au final, j'ai été captivée par l'histoire des deux individus. Ce sentiment captivant s'est du coup retrouvé lorsque les deux esprits s'opposaient, lorsque la partie d'échecs a débuté, partie dont on suit chaque mouvement.

D'ailleurs, l'histoire de l'inconnu m'a fascinée, interrogée, dégoûtée. Ce qu'il a vécu est extrêmement fort, on a tellement envie de savoir la fin que l'on ne se rend pas compte du nombre de pages tournées. On se rend également compte à quel point les hommes savent bien faire pour avoir ce qu'ils souhaitent, pour faire mal...

Enfin, la plume de Stefan Zweig m'a encore énormément plu. Elle retranscrit avec efficacité, exactitude et de manière prenante les sentiments des personnages sans que cela ne devienne larmoyant. Il reste en effet toujours une petite distance qui nous permet de rester quasiment objectifs et de suivre assidument le récit pour n'en rater aucun aspect, horrible ou non.

Ainsi, c'est une excellente lecture ! J'ai été ravie de replonger le nez dans un écrit de Stefan Zweif dont j'aime beaucoup la plume et la manière de traiter les échecs d'un point de vue quasiment que psychologique.

mardi 7 mars 2017

Bilan du mois (27) - Février 2017

 
Allez, c'est parti pour le bilan du mois ! Quelles ont été mes lectures ? Ai-je eu des coups de cœur ? Des déceptions ? Les réponses à ces questions et à plein d'autres, c'est ici...
 
 Le mois en bref :

Un mois au top du top...
Autant j'avais mal commencé l'année, autant ce mois de février a été génial ♥ Plein de bonnes choses sont arrivées ! J'ai passé notamment de très bons moments avec des amis, avec mon cousin de 3 ans... Et puis, je sais surtout où je vais l'an prochain ! J'ai réussi un concours/test d'admission et vais donc aller en école de communication et de traduction, à l'ISIT ! Je crois que ça s'apparentait à un rêve pour moi : depuis un an, je ne pensais qu'à cette école et à ce qu'elle proposait. Du coup, j'espère que je ne serais pas déçue !
Et sinon, si j'ai l'occasion, je me lance dans la danse l'an prochain ! Pour la petite histoire, j'ai eu un trimestre de danse au lycée : n'ayant jamais fait de danse, les gens pensaient que j'en faisais et m'ont fait pas mal de compliments. Pour le coup, ça me booste bien et me donne confiance en moi...
Bref, vous aurez compris, ce mois a été assez chargé en émotions. Et j'ai donc laissé une nouvelle fois le blog de côté : j'ai publié plus d'articles qu'en janvier mais pas autant que ce que je souhaitais... Mais promis, j'essaye de me reprendre ce mois-ci, même s'il risque d'être chargé aussi. D'ailleurs, je ne sais pas quand, je risque de vous faire un petit sondage avec des questions, tout ça tout ça, pour savoir ce que vous aimez, aimeriez, etc pour le blog et ce qu'il deviendra courant juillet/août je pense.
Pour finir, je suis plutôt contente du résultat livresque : j'ai bien lu (même si 9 BD se glissent dans le bilan...) et mes lectures sont pour la plupart bonnes, voire très bonnes !

Mes lectures :

15 livres lus et 1 en cours :
Phobos, tome 3 #Coupde♥
Le joueur d'échecs #Excellentelecture
Oedipe Roi #Bonnelecture #Relecture
Divine attraction, tome 1 : Il est mon attraction #Lecturemitigée
Jeff Madison, tome 2 : Jeff Madison et la malédiction de Drakwood #Excellentelecture
La Rose écarlate, tomes 3 à 12 #BD #Relectures #Nouveautés #Excellenteslectures
Le lion #Lectureencours
 
1501 pages lues !

Les articles publiés :

5 publications

Dont 4 chroniques :

Et un article sur La Kube ici !

Les statistiques du mois :

429 pages vues
131 visiteurs uniques
86 abonnés

Bon mois de mars à vous !

vendredi 3 mars 2017

Divine Attraction, tome 1 - Chronique

"L'amour a toujours été ma force, mon envie, ma faiblesse."


Divine Attraction, tome 1 : Il est mon attraction
Maddy Facchin
Numeriklivres
136 pages

Un vieux manuscrit intitulé "Le Grimoire de Magie Grecque". Ce dernier a été créé pour enfermer les âmes mortelles par les dieux. Le manuscrit libère les âmes quand leurs âmes sœurs touchent le grimoire. 
Amélia est une libraire seule et sans expérience. Elle adore la littérature sentimentale et rêve secrètement d'être l'héroïne d'une de ces histoires romantiques. Alors qu'elle s'affaire à ranger les rayons de la librairie, elle découvre le vieux grimoire. Quand elle le touche, un homme nu en sort. Sa rencontre avec cet homme venu de nul part va bouleverser a jamais son existence. C'est pour elle, le commencement d'une grande aventure, mais surtout le début de son apprentissage : l'homme mystérieux va lui apprendre tout ce qu'il connait de l'amour... Encore faudrait-il que les dieux ne viennent pas , une nouvelle fois, tout remettre en question.


Pour le coup, le titre est bien trouvé... Le livre m'a attirée tout de suite : j'adore, j'adore et j'adore cette couverture ! Dès que Maddy Facchin me l'a présentée, j'en suis tombée raide dingue... Et puis, vu le résumé, j'ai eu encore plus envie de le découvrir, ce que l'auteure m'a gentiment proposé : merci à toi !

Amélia n'aurait jamais pu se l'imaginer : c'est grâce à sa passion des livres que sa vie va prendre un tout autre tournant. En effet, son âme sœur, Vince, sort lui-même d'un ouvrage. Bon, quand elle le rencontre, il est nu, totalement nu, mais ceci n'est qu'un détail puisque, tout de suite, une attraction lie ces deux personnages. La passion amoureuse et charnelle s'empare alors d'eux et leur fait oublier l'origine-même de Vince : condamné par les dieux à vivre dans ce livre maudit, ces derniers le laisseront-ils tranquille ?

Dès les premières pages, on découvre Amélia, ses goûts et sa vie. Et vous savez quoi ? C'est une passionnée de lecture, comme moi, comme vous sans doute si vous lisez cet article ! Du coup, ça nous a tout de suite rapprochées. Cette passion est très bien mise en valeur par l'auteure, ce qui n'est pas souvent le cas pour beaucoup d'autres livres (alors que leur personnage principal sont censés aimer lire). Ici, cette jeune femme expose son ressenti face à un livre, comment elle fait pour choisir ses lectures (clin d'oeil aux chroniques surprenant et bien apprécié), le jugement des autres auquel elle est exposé, etc. Bref, je l'ai tout de suite beaucoup aimé. 
Par la suite, ce que je ressentais pour elle s'est un peu terni (même si je continuais à l'apprécier) vu qu'à certains moments, elle était un peu plus naïve et disait des choses qui ne me plaisaient que moyennement... Mais peut-être sont-ce des effets de l'amour ?

"Voir des livres maltraités est une vraie torture. Je le sais. C'est pathétique et ridicule pour beaucoup, mais, pour moi, les romans c'est une passion. Je les respecte. Je suis amoureuse des livres."

Vince, quant à lui, ne m'a malheureusement pas autant convaincue. C'était le parfait coureur de jupons, objet de désir de nombreuses femmes. Or, on voit bien qu'il a changé aux côtés d'Amélia mais qu'il reste tout de même un homme désiré et très sensuel. On voit qu'il a l'habitude de charmer, de parler aux femmes. J'ai trouvé que ces paroles étaient très "mécaniques", peu vraisemblables. J'aurais aimé le voir un peu plus humain, comme il peut apparaître ici ou là.

Vous pouvez donc voir, qu'au niveau des personnages, le bilan est assez mitigé. Malheureusement, cela s'est prolongé sur l'histoire-même et certaines choses m'ont laissée perplexe alors que d'autres m'ont beaucoup plu. Pourquoi ? Je m'attendais à quelque chose, ce qui a beaucoup joué...

Le côté passionnel, amoureux et érotique est bien fait, il n'y a aucun doute. J'aurais sans doute aimer voir les sentiments amoureux exprimés un peu plus souvent autrement qu'au travers des parties de jambes en l'air... Mais c'est quelque chose qui est caractéristique du roman érotique (je crois) : l'amour se dit donc beaucoup par la passion charnelle. Et c'est le cas ici.

"La vérité, c'est que ma vie ressemble à ces films de western : l'image caractéristique du désert avec la fameuse petite boule de poussière qui parcourt un long chemin. Seule, elle erre. Terriblement seule."
 
Par contre, j'en attendais beaucoup plus du côté mythologique. Je l'ai trouvé trop tardivement exploité et aurais aimé qu'il soit un peu plus au cœur du roman. Après, ce qui est montré avec cette histoire de dieux ici est intéressant, ce qui m'a un peu frustrée car j'aurais aimé en savoir beaucoup plus.

C'est un court roman, très bien pour se détendre et passer un bon moment. Mais j'ai trouvé que la toute fin était un peu trop expéditive... J'espère que tout ça sera développé dans le second tome que j'ai quand même envie de lire. En effet, l'épilogue annonce le début des problèmes : on dirait que la suite promet...

Je vais finir par le meilleur : la plume de Maddy Facchin. J'aime beaucoup sa manière d'écrire. Elle écrit de très belles choses sur l'amour qu'il soit porté envers quelqu'un ou envers une discipline, un loisir. Sauf quand Vince parlait, j'ai trouvé que c'était très vivant, très véridique et vraisemblable. L'auteure arrive aussi à capter très rapidement notre attention.

C'est donc une lecture mitigée pour ma part. Je m'attendais sûrement à autre chose. Du coup, alors que la romance m'a plutôt bien convaincue, l'aspect mythologique peu exploité a créé la déception et m'a laissée sur ma faim. Le second tome me tente pourtant bien, ce qu'annonce l'épilogue...